RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Traitement du glaucome : EyeTechCare récompensée pour une innovation de rupture

Caractérisé par une augmentation de la pression intraoculaire, le glaucome est la 2ème cause de cécité mondiale. Or il n'existe toujours pas de traitement efficace et définitif à 100 %. Un problème d'autant plus préoccupant que 70 millions de personnes dans le monde en sont atteintes et que ce chiffre est en constante augmentation en raison du vieillissement de la population.

Dans ce contexte, EyeOP1, le dispositif de traitement non-invasif du glaucome, développé par EyeTechCare, une petite entreprise créée en 2008 par 3 managers expérimentés aux compétence complémentaires en matière médicale, industrielle et réglementaire, apparaît comme une solution très prometteuse. Cette innovation de rupture, qui devrait être mise sur le marché fin 2010, début 2011, vient d'ailleurs de recevoir le premier prix du Concours des Technologies Médicales Innovantes 2010. Organisé par l'Alliance pour le Génie Biologique et Médical (AGBM), ce prix est accordé aux PME dont les projets sont porteurs de grandes avancées pour le système de soins.

Ce nouveau mode de traitement non-invasif est basé sur l'utilisation des HIFU (Ultrasons Focalisés de Haute Intensité), une technologie qui permet de réaliser un traitement ambulatoire précis, rapide, efficace, bien toléré et non opérateur-dépendant, qui limite les coûts et le risque pour le patient. Une étude multicentrique internationale devrait être mise en place entre 2011 et 2013, l'objectif étant de recueillir des données cliniques sur un nombre important de patients avec un recul suffisant. "Nous avons été séduits par la technologie, développée par EyeTechCare, car elle apporte un espoir de solution à un problème de santé publique mondial", a déclaré Mathias Fink, membre de l'Académie des Sciences et du Collège de Fance, qui présidait le jury de ce prix.

BE

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top