RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Une toxine marine plus puissante que la morphine

Une toxine, issue d'un cône tueur, sorte d'escargot marin venimeux, aurait une activité analgésique plus puissante que celle de la morphine et permettrait un meilleur rétablissement des nerfs endommagés, d'après des chercheurs australiens. Jusqu'à présent les scientifiques n'avaient extrait de cet animal que des produits toxiques. Le Dr Zeinab Khalid, directrice adjoint du National Ageing Research Institute de Melbourne, estime que le nouveau composé, connu sous le nom de ACV1, n'affecte pas la santé. Le Dr Zeinab et ses collègues ont isolé la toxine et l'ont immédiatement brevetée. Pendant huit semaines, les chercheurs ont étudié le composé ACV1 sur des rats. Dans un premier temps, ils ont induit des lésions sur les nerfs des rongeurs. Ensuite la moitié du groupe a bénéficié d'un traitement à base de ACV1 pendant une semaine, tandis que l'autre moitié prenait un traitement placebo. Chez le premier groupe, ils ont observé une restauration supérieure à 83 % de l'activité neuronale contre 47 % pour l'autre groupe. Après douze semaines, aucun effet secondaire n'a été identifié chez les rats. Les chercheurs espèrent commencer les essais cliniques sur l'homme dans les plus brefs délais. C'est la première fois que l'on découvre un analgésique, capable de réparer les nerfs, selon le Dr Zeinab. Il est donc très important d'étudier de façon plus approfondie cette toxine. Elle estime que ce composé est 1000 fois plus efficace que la morphine. Elle devrait présenter ces recherches au cours du congrès international de la société de Toxicologie qui a lieu cette semaine à Cairns en Australie.

National Ageing Research Institute : http://www.mednwh.unimelb.edu.au/index.htm

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top