RTFlash

Avenir

Des tissus anti-odeur

Des tissus qui absorberaient les mauvaises odeurs, tous les sportifs ont en rêvé. C'est ce compte proposer dès octobre Toray, le plus important producteur de fibres synthétiques japonais. Ce groupe a en effet développé une nouvelle fibre anti-odeurs intégrant un photocatalyseur ainsi qu'un agent anti-bactérien. La petite merveille s'appelle " Lumimagic " et son principe sent bon la simplicité. Le catalyseur en question, de l'oxyde de titane, génère des ions hydroxydes qui dégradent les molécules odorantes contenues dans la sueur ainsi que l'indole, une substance sécrétée en majorité par les personnes âgées... Son atout principal réside dans son pouvoir de dégradation, deux a trois fois plus efficace que celui des autres fibres anti-odeurs déjà sur le marché. Vendue déjà tissée, la fibre devrait coûter un peu plus de 50 francs le mètre. Et l'on sait déjà que des vêtements fabriqués à partir de cette fibre et destinés essentiellement aux hôpitaux seront commercialisés en avril 2000.

Sciences et Avenir : http://www.sciences-et-avenir.com/flashes/technologie/

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Des messages secrets stockés sur des molécules

    Des messages secrets stockés sur des molécules

    En utilisant les propriétés de polymères photosensibles qui permettent la modification lumineuse d'informations stockées à l'échelle moléculaire, le chercheur Niklas Felix König et ses collègues de ...

Recommander cet article :

back-to-top