RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

ThinkFree : une alternative aux applications bureautiques de Microsoftsur le Net

ThinkFree, une start-up californienne, propose l'utilisation gratuite et sur Internet d'applications bureautiques 100 % compatibles avec celles fournies par Microsoft dans sa suite Office. "Notre modèle est celui d'un loueur d'applications, sauf que dans notre cas, c'est gratuit pour l'utilisateur", explique Ken Rhie, l'un des dirigeants de l'entreprise. Depuis un an, l'hébergement d'applications via Internet ou ASP (Application Service Provider), du web à la comptabilité analytique de l'entreprise, est un phénomène qui se généralise. Il devrait représenter, selon IDC, près de 23 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2003. Dans ce marché en forte croissance, la location d'applications bureautiques vient à peine de décoller, avec le rachat l'automne dernier de l'éditeur StarOffice par Sun Microsystems. Même Microsoft s'y met, après avoir largement dénigré le concept, et a indiqué qu'il proposera une version en ligne de sa suite Office. Mais selon Ken Rhie, le modèle de distribution de Microsoft ne marchera pas. "Nous, nous proposons gratuitement l'équivalent de l'ensemble de la suite Office, avec un traitement de texte, un tableur, un logiciel de présentation et un client de messagerie. Le tout est entièrement écrit en Java et reprend la même interface graphique que Microsoft Office". Le modèle de distribution de la start-up est également très innovant. Alors que Microsoft installe Office Online sur une version Terminal Server de Windows NT, il oblige l'utilisateur à se servir d'un terminal Windows pour y accéder. Cela demande une bande passante énorme qui n'existe qu'au sein d'un Intranet et s'adresse avant tout aux entreprises qui désirent centraliser l'accès à Office. Tandis que StarOffice Portal de Sun oblige l'utilisateur à se familiariser avec une nouvelle interface utilisateur". Une fois inscrit sur le site de ThinkFree, l'utilisateur télécharge l'applet Java de l'application qu'il souhaite utiliser : un équivalent de Word, Excel, Outlook ou PowerPoint. "Malgré ce que l'on peut croire, il n'est pas illégal de reprendre l'interface graphique d'une application concurrente, puisque celle-ci n'est pas protégée par le copyright", selon Ken Rhie. Les applications de ThinkFree récupèrent tous les fichiers au format Microsoft, ce qui permet ensuite de les modifier et même d'accéder aux applications, une fois déconnecté du réseau.

Les Echos : http://www.lesechos.fr/hightech/index.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top