RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Sur le Net comme à l'opéra

Voilà seulement quelques années que nous pouvons surfer sur l'Internet à l'aide d'un logiciel de navigation et de liens hypertexte. . Le premier logiciel de ce type (Mosaic) a été conçu dans l'environnement Unix par le National Center for Supercomputing Agency (NCSA, université de l'Illinois). Deux autres logiciels de navigation gagnent à présent la préférence de la plupart des utilisateurs: Netscape et l'Explorer de Microsoft. Cependant, certains browsers tentent de se démarquer de ces deux monstres du monde d'Internet. L'un d'eux vient d'une petite société norvégienne, Opéra Software, qui a lancé un navigateur du même nom. Cette société se positionne dans un créneau différent de celui des deux "géants". Netscape et Microsoft ont en effet délaissé les utilisateurs disposant de configurations d'entrée de gamme (Pentium 133 au maximum). Opéra est un navigateur léger (1,1 Mo). Cette faible taille est une conséquence directe de la compacité du code qui rend Opéra si rapide. Ce qui lui permet de tourner sans problème sur des machines de base, disposant par exemple d'un processeur 486. Opéra est très stable et rapide dans l'affichage des pages. Ce programme permet aux personnes malvoyantes de mieux voir les pages avec une possibilité de zoom sur les pages et un pilotage de l'application qui peut se faire entièrement au clavier. Il est possible d'agrandir ou de réduire la page Web visualisée jusqu'à 10 fois sa taille originelle. Fin mai, une nouvelle version française de "Opéra 3.21" est arrivée sur le marché. Cette version a adopté une nouvelle gestion plus intuitive des signets (bookmarks), tout en récupérant automatiquement - lors de l'installation - les signets de l'Explorer ou Netscape. De nouvelles fenêtres donnant l'historique des connexions et une visualisation du cache sont apparues, et Opéra supporte dorénavant le javascript et la plupart des plug-ins de Netscape. Chaque fenêtre comporte des boutons pour permettre l'affichage ou non des images, l'arrêt du chargement et la barre de statut indiquant le suivi du téléchargement. Le paramétrage du logiciel surprend par sa simplicité et son accessibilité, directement dans un menu déroulant là où chez d'autres il faut fouiller dans l'enchevêtrement de menus. La prochaine version dopera apportera le support des "CSS 2", devenant ainsi le premier navigateur à supporter cette norme. Les "CSS" sont les équivalents pour le langage html des feuilles de style des traitements de texte. Elles permettent d'appliquer le même formatage à plusieurs documents et de réaliser des présentations très élaborées. Une version de démonstration limitée dans le temps est tout de même disponible sur le site de "Bugss Point Com", association française chargée de la vente en France

(Le Soir/29/06/98)

http://www.lesoir.com

http://www.operasoftware.com.

www.bugss.org

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top