RTFlash

Les "super-éponges" au secours des marées noires

Des chercheurs de l'Universite de Bradford ont développé un nouveau polymère soluble dans l'eau, dont les détails sont tenus secrets dans l'attente d'un brevet. En le faisant réagir avec de l'eau et un autre polymère, on obtient une substance baptisée "hydrogel". Elle se distingue par une résistance très supérieure aux gels classiques, due aux liens intermoléculaires extrêmement solides qui se forment entre les deux polymères, sans altérer la structure. Le choix du catalyseur, aussi tenu secret, est déterminant pour obtenir ces liens. De plus, l'hydrogel peut absorber jusqu'à la moitié de son propre poids, de pétrole par exemple, et mieux encore : la réaction peut être inversée pour extraire le liquide. Cette invention pourrait donc faire des merveilles dans le nettoyage des plages polluées par une marrée noire. D'autres applications sont envisagées, notamment dans le domaine médical : on parle de vecteur pour des antibiotiques a usage cutané ou encore de support de croissance de cellules destinées a traiter les brûlures.

Actualités scientifiques au royaume Uni : http://www.adit.fr

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

    Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

    back-to-top