RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Stress et hypertension : prendre en compte les facteurs socio-professionnels

L’impact du stress sur la pression artérielle pourrait différer en fonction du statut socioprofessionnel. C’est ce que montre une équipe de l’Inserm, à l’issue d’une étude portant sur près de 123 000 personnes ayant réalisé un bilan de santé.

Pour essayer d'évaluer le rôle du statut socioprofessionnel sur les liens entre stress et hypertension, les chercheurs ont réparti ces personnes en trois catégories professionnelles. Leur pression artérielle a été mesurée et leur niveau de stress évalué grâce à un questionnaire.

Après pondération des facteurs de risque, cette étude montre que, chez les personnes appartenant à la catégorie la plus élevée, le stress est peu corrélé à la pression artérielle. En revanche, dans la catégorie professionnelle la plus basse et chez les chômeurs, le stress est lié à une tension élevée. 

C’est la première fois qu’une étude de grande ampleur montre l’influence du statut socioprofessionnel sur le lien entre stress et pression artérielle. Il se pourrait, selon cette étude, que les personnes appartenant aux catégories socioprofessionnelles plus élevées aient davantage conscience d’être stressées dans certaines situations. Or, d'autres études ont montré qu'une conscience claire de ses émotions favorise la régulation de la pression artérielle.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

NCBI

Hypertension

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top