RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Stress et agressivité : le cercle infernal

Pourquoi est-il si difficile de stopper un cycle de violence ? Un élément de réponse se trouve peut-être dans le fonctionnement même de notre système nerveux. C'est ce que pensent le Dr Menno Kruk du Leiden/Amsterdam Center for Drug Research, aux Pays-Bas, et ses collègues hongrois de l'Institute of Experimental Medicine de Budapest. L'expérience qu'ils ont menée ensemble a consisté à stimuler électriquement, chez des rats, la zone de l'hypothalamus liée à l'agressivité. Car l'hypothalamus est la partie du cerveau qui orchestre les relations entre système nerveux et système hormonal. Résultat, le rongeur a produit presque instantanément l'hormone de stress, la corticostérone. Or précisent les auteurs, cette dernière "n'est habituellement libérée que lorsque le rongeur se trouve face à une situation très stressante, comme en présence d'un autre rat par exemple". Un phénomène d'autant plus intéressant que l'inverse a également été observé. "L'injection de corticostérone a entraîné chez l'animal un comportement clairement agressif". A terme conclut le Dr Kruk, "cette découverte" -si elle est confirmée sur l'homme n.d.l.r.- pourrait ouvrir la voie à un meilleur traitement de la violence pathologique".

BN : http://www.apa.org/journals/bne/1004ab.html#18

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top