RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Steve et Adèle, enseignants virtuels

Et maintenant ? ", demande l'élève en cours d'apprentissage du fonctionnement d'un compresseur air à haute pression. " Je suggère que vous pressiez le bouton de test ", répond Steve. " Pourquoi ? ", interroge l'étudiant. " Cela mettra le contrôleur de purge en mode de test. " " Pourquoi ? ", insiste l'élève. " Nous pourrons ainsi vérifier les alarmes lumineuses ", précise Steve. " Pourquoi ? "" Parce que nous voulons savoir si les ampoules des alarmes fonctionnent bien. " L'étudiant peut également choisir de demander " Montrez-moi ". Sans s'énerver, Steve effectue l'action en question tout en expliquant son geste. La scène se déroule dans un univers entièrement artificiel. L'élève porte un casque et des gants, la panoplie de la réalité virtuelle. Il se déplace et agit dans un décor en trois dimensions reproduisant la salle des machines d'un navire où se trouve le compresseur dont il apprend le fonctionnement. Steve (Soar training expert for virtual environments) n'est pas plus réel. Il s'agit d'un agent pédagogique, c'est-à-dire un personnage généré par ordinateur qui assure la fonction d'enseignant. .Dans sa blouse blanche, stéthoscope autour du cou, Adele est spécialisée dans l'enseignement médical. Pour l'instant, elle officie dans deux domaines : le diagnostic clinique et l'intervention en salle d'urgence. Adèle fait des allusions, donne des explications et interroge l'élève pour vérifier sa compréhension. Elle intervient sur les choix de l'étudiant en déclarant, par exemple : " Avant de décider de faire une radiographie de la poitrine, vous devriez examiner l'état de la lésion. " Si l'enchaînement des décisions de son élève lui semble suspect, Adèle peut aussi décider de lui imposer un questionnaire de contrôle de ses connaissances.

(Le Monde/14/01/99)

http://www.lemonde.fr/nvtechno/futurs/formation/ensvirt.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

    Recommander cet article :

    back-to-top