RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Les statines préviendraient certains cancers

Les statines sont des médicaments dits hypolipémiants - ils réduisent le taux de graisses dans le sang - qui sont prescrits, tout logiquement, en prévention et en traitement des maladies cardio-vasculaires. Ainsi que des thromboses veineuses. Mais pas seulement, loin de là. Les patients souffrant d'accident vasculaire cérébral ischémique (par opposition aux AVC hémorragiques), qui prenaient des statines avant ce problème de santé ou qui en reçoivent dans les trois jours suivant leur AVC, ont un pronostic meilleur que les autres. Sans doute en raison des propriétés vasodilatatrices et anti-inflammatoires de ce médicament. Plus récemment, des chercheurs ont montré l'intérêt de ce produit de la bronchopneumopathie chronique obstructive, une maladie respiratoire handicapante.

Mais c'est du côté du cancer qu'arrivent les dernières bonnes nouvelles. Des données épidémiologiques et biochimiques ont récemment suggéré que les statines pouvaient réduire le risque de différentes tumeurs malignes, dont celles de la prostate et du sein. Selon une étude rétrospective qui vient d'être présentée au Breast Cancer Symposium, actuellement à San Francisco, la prise de statines serait associée à une diminution du risque de récidive après un cancer du sein.

Le Dr Chae et ses collègues de l'Albert Einstein Medical Center à Philadelphie ont revu les dossiers de 707 femmes diagnostiquées avec un cancer du sein de stade II/III dans leur centre entre 1999 et 2005. Le suivi de ces patientes était compris entre 4,4 et 9,8 ans et 20 % d'entre elles avaient pris des statines pendant au moins six mois.

Le taux de récidive était de 9,4 % chez les utilisatrices contre 24 % chez les non utilisatrices de statines. Résultat : le risque de récidive était réduit de 67 % en cas de prise de statines. Mais, précisent les chercheurs, l'utilisation de statines n'est pas associée à une réduction de la mortalité globale chez les femmes traitées pour un cancer du sein.

LP

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top