RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Les statines : une arme majeure contre les maladies cardio-vasculaires

La prise quotidienne d'une nouvelle classe d'anti-cholestérol, les statines, pourrait réduire d'"au moins un tiers" le taux d'accidents vasculaires majeurs (infarctus et accidents vasculaires cérébraux), estime la revue médicale britannique The Lancet en publiant les résultats de ce qu'elle qualifie d'"étude-phare". Les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de décès dans les pays développés, où elles surviennent dans 80 % des cas. Jusqu'à présent, les statines étaient seulement prescrites aux personnes souffrant de problèmes cardiaques et présentant un taux excessif de cholestérol. Mais l'étude HPS (Heart Protection Study) menée à l'Université d'Oxford (Grande-Bretagne), sous la direction du Pr Rory Collins, montre que ces médicaments réduisent aussi le risque d'infarctus et d'accident vasculaire cérébral chez les personnes atteintes de diabète, d'artérite ou celles qui ont déjà subi une attaque. "Plus étonnant encore, souligne la revue, l'étude met en évidence des bénéfices substantiels à la prise de statine chez les patients considérés à hauts risques cardio-vasculaires mais ayant un cholestérol +normal+ ou +bas+". "L'étude HPS fournit des preuves définitives que les recommandations de traitement en vigueur devraient être déchirées et remplacées, afin que ce médicament puisse être fourni à toute personne à risque, quel que soit son taux de cholestérol", estime le rédacteur-en-chef du Lancet, Richard Horton. Selon lui, "les résultats de cette étude sont à la fois les plus importants et ceux qui ont le plus d'implication dans la prévention et le traitement des maladies du coeur qu'il lui ait été donné de voir depuis une génération". L'étude HPS, la plus importante jamais réalisée, a porté sur plus de 20.000 personnes, dont 6.000 diabétiques et 10.000 femmes de plus de 65 ans. Elle a consisté à donner à la moitié des patients 40 mg par jour de statines pendant cinq ans tandis que les autres recevaient un placebo. L'étude a été menée avec la simvastatine, la statine commercialisée sous le nom de Zocor par les laboratoires Merck Sharp and Dohme (MSD). Avec 170.000 décès chaque année, les maladies cardio-vasculaires représentent la première cause de mortalité en France (32 % du total), devant le cancer ou les accidents de la circulation.

Lancet :

http://www.thelancet.com/journal/vol360/iss9326/full/llan.360.9326.talking_points.21680.4

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top