RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

TIC

Sony veut combiner jeux vidéo et internet

Le groupe électronique japonais Sony en difficulté va lancer prochainement de nouvelles consoles combinant jeux vidéo et accès à l'internet pour lutter contre la désaffection des consommateurs japonais à l'égard de produits phares comme sa célèbre PlayStation. Longtemps considéré comme l'un des symboles de la réussite et de l'innovation du Japon de l'après-guerre, Sony a accusé entre avril et juin 2003 un recul de plus de 30 % de son bénéfice opérationnel dans le secteur des jeux. La filiale jeux du groupe, Sony Computer Entertainment Inc. (SCEI), a enregistré de son coté une chute de 42% de ses ventes de console PlayStation2 dans le monde au cours du trimestre achevé fin juin. Sony place ses espoirs dans le PSX -- un enregisteur de vidéo disques DVD compatible avec la Playstation2 et l'internet-- et le PSP -- un modèle de poche, a déclaré M. Kutaragi. Le PSX, qui doit être lancé sur le marché japonais avant la fin de l'année, permet d'enregistrer et de visionner des DVD ainsi que de jouer à la PlayStation. On peut également surfer et communiquer sur le net et même relier l'appareil à des téléviseurs, classiques ou à écrans plats. "En offrant une machine sophistiquée à un prix qui surprendra le marché, nous allons accélérer la mutation du secteur vers des appareils ménagers reliés à l'internet", a dit M. Kutaragi. Le Pdg de SCEI n'a pas dévoilé le prix du PSX mais des analystes ont estimé qu'il serait un succès commercial autour de 70.000 yens (580 dollars) face à des produits concurrents, mais sans les fonctions jeux, valant de 60.000 à 80. 000 yens. Les ingénieurs de Sony cherchent également à introduire des fonctions en ligne sur le portable PSP, un produit crucial pour l'entreprise afin de rattraper son retard sur le grand concurrent japonais Nintendo, qui domine actuellement le marché mondial des jeux portables avec la console GameBoy. "Nous voulons faire du PSP le 'Walkman' du 21è siècle", a déclaré M. Kutaragi, évoquant le succès du lecteur de cassettes portables qui a fait les beaux jours de Sony il y a quelques dizaines d'années. L'accès à l'internet vise à répondre à une baisse de la demande au Japon dans le domaine des jeux classiques, ce qui a amené les fabricants de programmes à chercher une nouvelle source de revenus dans le secteur en ligne.

AFP : http://fr.news.yahoo.com/030805/1/3bzjx.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top