RTFlash

Matière

Le solaire thermique, une énergie de plus en plus attractive

Une étude du Crigen (Engie lab) a comparé les performances de dix solutions d’énergie EnR et conventionnelles en vue d’atteindre 20 % de moins que le niveau RT 2012. Les calculs ont été effectués sur des cas concrets (un R+2 de 18 logements et un R+4 de 34 logements) dans trois zones climatiques différentes, du Sud au Nord de la France.

Les résultats sont sans appel : le solaire thermique permet d'économiser de 51 % à 68 % sur l'eau chaude sanitaire (ECS), ce qui représente 18 kWh de consommation en énergie primaire en moyenne sur la France. Face aux autres EnR, le solaire thermique s’impose globalement comme la seule solution capable d’abaisser de 20 % (soit 40 kWh/m2 par an) la consommation en énergie primaire, sans travaux d’isolation supplémentaires.

En considérant les coûts sur 20 ans, la chaleur solaire revient moins chère que les solutions traditionnelles, voire que d’autres solutions faisant appel à des énergies renouvelables. Elle se positionne donc comme la meilleure des énergies les plus rentables sur le long terme. En comparaison avec d’autres solutions conventionnelles, le solaire s’affirme aussi comme la plus rentable du marché en rénovation, grâce notamment au soutien du Fonds chaleur.

Une étude I-Care & Consult démontre également que le solaire thermique s’impose aussi dans la durée, comme sur la compétitivité. Il semble que, dès à présent, cette solution est rentable grâce à la taxe carbone. En effet, sur 20 ans, en intégrant les coûts d’installation, d’exploitation et de maintenance, elle s’avère moins chère qu’une solution classique fonctionnant à 100 % au gaz ou au fioul.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Batirama

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top