RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Seulement 15 % des rivières françaises en bon état

Seulement 15% des rivières françaises sont en bon état, selon la première carte de l'état écologique des cours d'eau français publiée mardi par le Conseil supérieur de la pêche à partir de populations de poissons. Cette étude, publiée à l'occasion de l'ouverture de la pêche à la truite samedi, donne une idée du chemin à parcourir pour parvenir à un bon état écologique des eaux françaises en 2015, comme l'exige une directive cadre européenne d'octobre 2000. Les poissons sont des indicateurs de la santé d'une rivière. A partir de données recueillies sur 3.000 portions de rivières abritant trois espèces "test" particulièrement exigeantes en termes de qualité des eaux -truite, ombre et brochet- le Conseil supérieur de la pêche a dressé la carte des rivières françaises. Globalement, 15 % seulement des rivières sont en bon état: elles permettent à l'ensemble du cycle biologique du poisson de se dérouler normalement, et on y trouve 80 % de la population "idéale" d'une rivière. 63 % des rivières sont dans un état moyen: elles abritent 20 à 80% de l'échantillon "idéal" et compromettent une des phases vitales du cycle biologique (reproduction, éclosion, croissance). 22 % sont carrément en mauvais état: une des phases vitales est impossible, et sans apport extérieur, l'espèce disparaît peu à peu. Sans surprise, les rivières en amont, notamment en montagne, sont mieux préservées. Les perturbations y sont dues pour l'essentiel aux barrages. Les rivières en aval se dégradent d'autant plus qu'elles sont soumises à l'impact des activités humaines. Sont en cause les pesticides et nitrates d'origine agricole, mais aussi la dégradation des lits des rivières (extraction de graviers), la modification des milieux (suppression des haies, ruissellement..), la création de plans d'eau qui réchauffent les rivières. Les rivières à salmonidés se portent le mieux, avec 25 % des eaux conformes, 60% perturbées et 15 % dégradées. 9 % des rivières à ombres sont en bon état, et 7 % seulement des cours d'eau abritant des brochets.

Conseil supérieur de la pêche : http://www.csp.environnement.gouv.fr/

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top