RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

La seconde chance des cartes à puce

La multiplication des accès à internet par la télévision et les téléphones mobiles et l'essor de "l'administration électronique" vont donner une seconde chance à la technologie française de la carte à puce pour s'imposer dans le monde, y compris aux Etats-Unis jusqu'ici réticents. Invention française, la puce s'est imposée dans les cartes bancaires et téléphoniques dans l'hexagone. Mais à l'instar du Concorde et du TGV, elle n'avait pas réussi jusqu'ici à s'implanter aux Etats-Unis. "Les premiers marchés de la carte à puce sont déjà la Chine et le Mexique. Le seul obstacle à une généralisation mondiale de la puce est que les Américains ne l'avaient pas adoptée, mais plusieurs signes témoignent d'un changement", a affirmé Marc Giry, directeur du marketing de Gemplus, leader mondial des cartes à puce. Les puces sécurisées connaissent en effet un nouvel essor à la faveur d'internet, car elles permettent de réduire les fraudes: l'internet représentait 1% des transactions en Europe en 1999, mais la moitié des plaintes, selon Gemplus. La carte à puce (assortie d'un code confidentiel) authentifie que l'auteur de la transaction est bien le propriétaire de la carte bancaire. Les cartes bancaires américaines, jusqu'ici dotées d'une simple piste magnétique, vont de plus en plus être munies de puces. American Express connaît un grand succès avec sa nouvelle carte à puce Blue Card. Pour sa part, Visa a décidé que toutes ses cartes devraient être munies d'une puce d'ici 2003. Jusqu'ici, les Américains n'utilisaient pas la puce, qui équipe tous les téléphones portables français. Aux Etats-Unis, l'abonné doit acheter un nouveau combiné s'il veut changer d'opérateur, alors qu'en Europe il lui suffit d'installer dans le même combiné la puce de son nouvel opérateur. Aussi, les Américains commencent-ils à se convertir aux avantages de la puce sécurisée, adoptée par la norme américaine CDMA, a indiqué Olivier Piou, président de Schlumberger Smartcards. Au delà, dans les années à venir, des milliards d'appareils quotidiens vont permettre de se connecter à l'internet, de faire des achats et seront tous munis de puces sécurisées: consoles de jeu, télévisions interactives, voitures radio-guidées, selon Gemplus. Enfin "l'administration électronique" représente un débouché important pour les cartes à puces: dans l'avenir, les internautes pourront avoir accès en ligne à des données confidentielles comme leur propre casier judiciaire ou leur dossier médical, remplir leur déclaration d'impôts ou même voter en ligne lors des élections, selon Guy Sitruk, directeur général de Cyber-Comm, une société spécialisée dans les paiements sécurisés sur internet. Les européens fabriqueront 90% des 1,4 milliard de cartes à puce produites en 2000. Les industriels tablent sur une progression de 50% du marché mondial en 2000, contre 30% en 1999 et de 15% en 1998.

AFP

http://fr.news.yahoo.com/000516/32/e35t.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top