RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

SAP et Intel s'associent dans la technologie RFID

L'éditeur allemand de logiciels SAP et le fondeur américain Intel ont annoncé le 10 mars leur coopération pour inciter les entreprises à adopter la technologie RFID (radio frequency identification). Les deux sociétés ont précisé dans un communiqué publié lors du salon informatique CeBIT que leur collaboration permettrait aux entreprises d'intégrer les données issues des puces RFID fixées sur leurs produits, depuis des serveurs à processeurs Intel ou à travers la plate-forme logicielle Netweaver de SAP.

SAP et Intel, en associant leur savoir-faire, ont décidé de proposer, aux entreprises, le choix entre l'intégration de "hardware" RFID directement dans leurs systèmes de traitement, en "backend", ou le recours à des partenaires capables de piloter les solutions. La première option serait plutôt appropriée pour des environnements professionnels relativement peu complexes, tandis que la seconde devrait aider les entreprises à mieux gérer un projet plus complexe intégrant des équipements et du logiciel de différents fournisseurs.

Selon les deux groupes, cette coopération repose sur un "nouveau concept de RFID devant permettre aux entreprises d'intégrer des données de traçabilité directement dans les applications maîtresses". Pour Intel, le dispositif doit fonctionner sur toutes plates-formes -serveurs, postes de consultation, notebooks... et systèmes lecteurs de RFID. Intel et SAP souhaitent favoriser la standardisation des outils de RFID afin de faire émerger des applications plug and play et vont monter des passerelles RFID en associant des composants standard et des solutions logicielles compatibles (SAP de préférence). L'objectif est de parvenir à une meilleure intégration dans le business process management.

Selon le cabinet d'études In-Stat, le marché global des étiquettes RFID (identification par radiofréquence) devrait passer de 300 millions de dollars en 2004 à 2,8 milliards de dollars en 2009. La technologie RFID, qui permet en théorie de suivre à la trace tout type d'objet, souffre toujours de lourds coûts d'intégration et de problèmes techniques. Elle a été adoptée par plusieurs groupes de grande distribution comme l'américain Wal-Mart et l'allemand Metro. SAP, premier éditeur mondial de progiciels, mène par ailleurs une campagne politique pour apaiser les inquiétudes des groupes de défense des libertés individuelles qui redoutent des dérives, notamment en matière d'intrusion dans la vie privée.

Intel

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top