RTFlash

Avenir

Le Samouraï, l'arme fatale de l'armée de terre française pour les opérations en zone urbaine

L'armée de terre française va tester une nouvelle arme puissante, précise et rustique pour l'appui des fantassins en zone urbaine qui peut tirer, depuis un espace clos (véhicule blindé ou pièce fermée), une gamme de munitions allant des fumigènes aux charges de destruction. Cette nouvelle arme, dénommée le Samouraï, a été présentée au Salon international d'armements terrestres Eurosatory. De la taille d'un missile antichar, le Samouraï pèse 7 kg (le fusil d'assaut FAMAS pèse 4 kg) et possède un calibre de 76,2 mm, est portable et est tiré à l'épaule par un seul homme. Rechargeable, cette arme expédie au coup par coup une munition "cargo" d'un kilo (dont 600 grammes de charge utile) qui peut atteindre une fenêtre à 100 mètres, une porte à 200 mètres ou un carrefour à 300 mètres. Le Samouraï, mis au point après cinq ans d'études, est né d'un besoin exprimé par l'état-major de l'armée de terre, désireuse de s'équiper d'une arme d'appui en zone urbaine, où se déroulent de plus en plus les opérations d'établissement et/ou de maintien de la paix . Cette arme devait posséder aussi des effets "à létalité contrôlée" adaptés au combat urbain. De fait, le Samouraï remplace plusieurs matériels utilisés pour la maîtrise et le contrôle de la violence en zone urbaine : gaz lacrymogènes, fumigènes, grenades aveuglantes, grenades offensives et défensives, charges de démolition pour neutraliser des véhicules légers ou des locaux ou pour progresser dans un immeuble. Très puissante, cette arme, en matériaux composites et en aluminium, délivre sa munition avec une impulsion initiale équivalente au tir d'un obus de mortier ... de 60 mm à l'épaule. Le samouraï repose sur un concept révolutionnaire, le concept d'arme à recul limité, le recul étant freiné par un amortisseur, recul parfaitement supportable pour l'épaule. Au départ du canon, la munition ne fait pas plus de bruit qu'un bouchon de champagne et ne provoque pas de retour de flamme, ce qui permet d'utiliser le Samouraï dans un milieu clos, depuis un véhicule de l'avant blindé ou une pièce.

AFP :

http://fr.news.yahoo.com/000620/121/gupc.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Un robot qui se métamorphose selon son environnement

    Un robot qui se métamorphose selon son environnement

    Des chercheurs des universités de Cornell et de Pennsylvanie, aux États-Unis, ont développé conjointement un robot modulaire auto-reconfigurable (ou MSRR). Doté d’un ensemble de modules cubiques à ...

  • Des robots vont rejoindre l’armée américaine

    Des robots vont rejoindre l’armée américaine

    Dès 2020, les militaires américains devraient être épaulés, lors de phases de tests, par des Mission Enabler Technologies-Demonstrators (MET-D). Des prototypes automatisés, dérivés du M113, au sein ...

Recommander cet article :

back-to-top