RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Le rythme cardiaque, nouveau sésame biométrique ?

Dans le domaine de l'identification biométrique, de nombreux chercheurs essayent d'utiliser les données combinées du cerveau et du coeur pour créer de nouveaux systèmes de sécurité, notamment comme ceux participant au projet européen Humabio.

La start-up Bionym, basée à Toronto, propose un bracelet biométrique équipé de multiples capteurs qui mesurent d’une part le rythme cardiaque de l’utilisateur mais surtout le temps entre les battements, unique pour chaque individu.

Concrètement, l’utilisateur doit enfiler le bracelet de façon à ce que le capteur inférieur soit collé à la peau, puis l’autre main doit appuyer sur le capteur supérieur afin de créer un courant électrique et ainsi détecter l’électrocardiogramme. Pour assurer la sécurité de son produit, l’utilisateur doit coupler la technologie du bracelet avec un « Authorized Authentication Device » (AAD), qui peut être un smartphone ou un autre appareil enregistré avec l’application dédiée.

Aussi, le bracelet Nymi est doté d’un accéléromètre et d’un gyroscope, outils permettant de détecter des mouvements simples afin de réaliser des tâches spécifiques comme ouvrir son coffre de voiture. Pour que le bracelet soit capable de transmettre des données avec l’environnement de l’utilisateur, Bionym a intégré la technologie Bluetooth Low Energy, qui permet aussi d’être détecté par les objets connectés à proximité.

Ces bracelets Nymi pourraient permettre un contrôle d'accès très fiable aux bâtiments en s’authentifiant avec le rythme cardiaque. Mastercard, quant à elle, explore la technologie de Bionym pour authentifier les transactions bancaires.

Les autres applications de la technologie Bionym concernent l’optimisation de tâches quotidiennes : ouvrir la porte de sa voiture par un mouvement de bras, déverrouiller son téléphone, ouvrir sa chambre d’hôtel et même personnaliser ses notifications (e-mail, messages, réseaux sociaux).

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Digital Trends

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Un pas de plus vers un cerveau artificiel

    Un pas de plus vers un cerveau artificiel

    Cette percée réalisée par des équipes des universités de Münster (Allemagne), d'Oxford et d'Exeter (Royaume-Uni) ouvre la voie à la création d'ordinateurs dont le fonctionnement ressemblera à celui ...

  • Vers la prothèse de la main du futur

    Vers la prothèse de la main du futur

    En dépit des progrès considérables réalisés pour restaurer l’information tactile chez des personnes ayant subi l’amputation d’un membre, cette information demeure très ...

  • Toyota fait entrer la réalité virtuelle à l'usine

    Toyota fait entrer la réalité virtuelle à l'usine

    Le constructeur automobile japonais Toyota Motors travaille actuellement sur le déploiement de casques de réalité virtuelle Microsoft HoloLens sur ses lignes de production afin de répondre à ...

Recommander cet article :

  • J.T.

    21/10/2014

    Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple...?

    La pensée ciblée, tel un yogi, est capable de réguler les pulsations cardiaques, surtout si l'on se calme suffisamment longtemps, que l'on respire à fond, même avec le ventre...

    Qui le teste vraiment pour moins finir à "l'ose-tôt"...? De se guérir en marchant suffisamment matin et soir... Mieux que Marge-rite qui s'est offert la Totale, son 'altère'-ego ivre, sur la piste, lui trop gros "ment-j'heures"...!
    Aimons les énergies naturelles et cosmiques cohérentes et vivifiantes, d'abord en soi !

  • back-to-top