RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Avenir

Le robot qui grimpe aux arbres

La Conférence internationale sur la robotique et l'automatisation (IEEE), qui se tient cette année à Kobe au Japon, présente une grande première : un robot qui grimpe aux arbres. Cette réalisation mise au point par l'université de Pennsylvanie est en fait une structure équipée de quatre jambes, capable de se déplacer à l'horizontale. Mais elle est également capable de mouvements verticaux grâce à des pinces lui permettant d'agripper un tronc d'arbre ou un poteau. Selon les données de l'université américaine, elle peut grimper au sommet d'un poteau téléphonique standard à la vitesse respectable de 21 centimètres par seconde.

Les applications de ce robot grimpeur se situent essentiellement dans le domaine de la surveillance. L'appareil doté d'une caméra de surveillance peut être posté à plusieurs mètres de hauteur pour observer une scène et assurer des tâches de reconnaissance. Ce robot, baptisé Rise, est une extension d'une machine mise au point pour des besoins militaires par la firme américaine Boston Dynamics. Les robots mobiles tiennent la vedette cette année à l'IEEE.

Une autre université américaine (Minnesota) présente un engin de petite taille qui se déplace en basculant sur lui-même grâce à des bras d'une douzaine de centimètres. Ce mode de locomotion original est, selon ses promoteurs, très économe en énergie. Son faible encombrement (de la taille d'un Caméscope) lui permet d'explorer des zones peu accessibles. La palme de l'originalité revient à une machine mise au point par l'université de Munich. Ce robot sait s'orienter dans une ville tout simplement en demandant son chemin. Il interroge les passants et réussit à se guider dans une ville grâce à sa cartographie intégrée (sans GPS).

Les Echos

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top