RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Avenir

Un robot chirurgien réalise seul une opération sur les tissus mous

Un robot autonome a réussi à rattacher, sous la supervision d'un chirurgien, deux parties de l'intestin d'un porc, une grande avancée dans la chirurgie délicate des tissus mous de l'organisme où le risque de complications est élevé. Ce nouveau robot, appelé « Smart Tissue Autonomous Robo t» (Star), ne remplace pas pour autant des chirurgiens spécialisés, mais il leur donne un outil capable d'une plus grande précision pour faire notamment des sutures, expliquent ces chercheurs.

Ceux-ci montrent que le robot Star a surpassé la dextérité et la précision des chirurgiens, ainsi que d'un instrument robotique déjà commercialisé appelé Vinci Surgical System, pour recoudre deux parties d'un intestin de cochon. Le robot Vinci est manipulé manuellement par le chirurgien.

« En éliminant l'intervention humaine, des robots autonomes pourront potentiellement réduire les complications et améliorer la sûreté et l'efficacité des interventions chirurgicales sur des tissus mous. Celles-ci concernent environ 45 millions de personnes par an aux États-Unis », estiment ces chirurgiens. « L'objectif n'est pas de remplacer les chirurgiens, mais de leur donner des outils comme Star, qui en rendant la procédure plus intelligente, peuvent garantir de meilleurs résultats pour les patients », a souligné le Docteur Peter Kim, professeur de chirurgie à la faculté de médecine de l'Université George Washington.

L'assistance robotique dans la chirurgie dépend actuellement du chirurgien, qui contrôle manuellement l'outil, et les résultats varient selon son expérience et son degré de formation. La robotique en chirurgie avait jusqu'à présent fait des avancées surtout pour les interventions sur les os, pour les sectionner avec une grande précision par exemple, mais pas sur les tissus mous qui sont malléables et de ce fait imprévisibles.

Équipé d'un bras télémanipulateur et d'instruments chirurgicaux, Star combine des technologies d'imagerie intelligente et des marqueurs fluorescents pour naviguer et s'adapter aux complexités des tissus mous, expliquent ces scientifiques. Sous supervision humaine, le robot chirurgien Star s'est montré supérieur à toutes les autres approches pour faire des sutures et reconnecter des segments de l'intestin de plusieurs porcs, une intervention appelée entéro-anastomose. Tous les animaux ont survécu à ces opérations sans aucune complication.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Science Translational Medicine

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

  • Jack Teste-Sert

    10/06/2016

    Moi, à 58 ans, je me suis guéri les intestins très douloureux... - fortement irrités par la chaleur excessive de la canicule de 2003..., en allant intuitivement en forêt brasser de l'humus avec AMOUR / vues de perfections (pour redresser une ravine en étages retenant mieux l'eau)...!

    Ce doux travail m'a pris 20 minutes..., puis toujours en souffrance mais juste un peu plus calme, je suis rentré faire la sieste sans manger...

    J'ai mis alors instinctivement mes mains sur mes intestins et une grosse chaleur douce (d'énergie vitale collectée intentionnellement en forêt) s'est mise à se déverser de mes avant-bras sur mes intestins, eux alors chauffés magnétiquement et instantanément guéris !

    Avant de concevoir des monstres technologiques (qui ont leur mérite dans ce cas de chirurgie complexe...), si l'on revenait plus d'abord aux pouvoirs intentionnels quantiques des anciens ?

    Tout en sachant que c'est le malade qui doit d'abord poser l'intention de guérir, sans plus se voir impuissant ou limité, de se méjuger, de se critiquer..., mais d'oser sortir de ses auto-hypnoses à mal-a-dits "innocents" pour l'inverse...! Pour voir jusqu'à quel point l'humain est capable de redevenir divin...!§!

  • Jack Teste-Sert

    10/06/2016

    Ce commentaire d'auto-guérison naturelle rejoint la constatation capacitive électrique du corps humain de cet article :
    http://www.rtflash.fr/corps-humain-sera-canal-d-interaction-futur/article

  • Jack Teste-Sert

    10/06/2016

    Sauf qu'il serait peut-être "jus-dix-cieux" de considérer l'hélice de l'ADN comme une bobine électromagnétique capacitive, capable de se régénérer ainsi facilement..., ce qui ouvre d'immenses perspectives de recherches !§!

  • back-to-top