RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Avenir

Robot chenille qui fait le ménage

Fukitorimushi (« l'insecte essuyant ») est un prototype de robot conçu par Panasonic qui nettoie les sols en rampant et se déplaçant en ondulant comme une chenille. Il est entouré d'un tissu high-tech hyperabsorbant, créé par le fabricant de textile Teijin dans une matière en nano fibres. Celui-ci lui permet de retenir les poussières et résidus microscopiques que les aspirateurs n'arrivent pas à avaler. Pour nettoyer les pièces, pas besoin de systèmes d'aspiration : la 'chenille' de Panasonic se contente de se déplacer, recueillant sur son ventre les particules de saleté.

Un capteur avec une longueur d'onde dans les bleus scanne le sol en permanence devant le robot, à la recherche de débris minuscules de matière. S'il repère une zone plus sale, sa lumière passe au rouge, et il passe et repasse sur l'endroit jusqu'à ce que le nano-tissu ait tout absorbé. Une fois la pièce nettoyée, Fukitorimushi revient à sa base recharger automatiquement ses batteries.

Le tissu spécial développé par Teijin porte le nom de Nanofront. Il est constitué de fibres de filaments de polyester mesurant 700 µm de diamètre, soit environ 7 500 fois plus fines qu'un cheveu humain. Ces nanofibres augmentent sa surface et sa porosité, lui permettant d'absorber même de l'huile et des particules de poussière ultra-fines d'un diamètre inférieur à un micro. Au bout d'un certain temps variant suivant le degré de saleté des lieux, il faut changer le tissu qui recouvre l'automate.

EN

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top