RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Le risque de décès des enfants dialysés a nettement diminué

Selon une étude de l'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM), dirigée par Bethany Foster, le risque de mortalité chez les enfants sous dialyse en raison de maladies rénales graves a fortement diminué depuis 20 ans.

"Ces résultats constituent une avancée importante pour les enfants qui doivent faire une dialyse plus longtemps parce qu'ils ne peuvent pas recevoir de greffe ou parce que leur greffe s'est soldée par un échec", souligne Bethany Foster, auteure principale de l'étude.

L'étude rappelle que les enfants sous dialyse, atteints d'insuffisance rénale chronique terminale, présentent un risque de mortalité significatif, soit jusqu'à 30 fois plus élevé que les enfants en bonne santé.

En analysant les données médicales concernant 20 000 enfants américains ayant subi une dialyse entre 1990 et 2010, les chercheurs ont constaté que le risque de mortalité chez les enfants et les adolescents étant sous dialyse avait baissé de 20 % pour chaque période de cinq ans, ce qui constitue un progrès majeur.

Selon ces travaux, ce succès serait dû à plusieurs facteurs et notamment à l'amélioration des soins en prédialyse et aux progrès technologiques en matière de dialyse.

Autre élément encourageant pointé par l'étude : la période durant laquelle les enfants ont besoin d'une dialyse avant de recevoir une greffe a diminué grâce à une meilleure organisation des listes d'attente de transplantation rénale.

Au total, l'étude souligne que le risque réduit de mortalité pendant la période où la dialyse est nécessaire, combiné à une plus courte période de traitement de dialyse, améliorent considérablement la qualité et l'espérance de vie de ces enfants.

Article rédigé par Elisa Tabord pour RT Flash

JAMA

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top