RTFlash

Espace

Repérer les futurs séismes depuis l'espace

Pourra-t-on un jour prédire la survenue d'un séisme en surveillant les changements de flux de particules dans les ceintures de rayonnement qui entourent la Terre ? Ce scénario n'est pas sorti de la tête d'un romancier de science-fiction mais bien de celles de scientifiques russes. L'astronaute italien Roberto Vittori doit tester cette hypothèse cette semaine à bord de la station spatiale internationale dans le cadre de l'expérience LAZIO-SIRAD.

L'hypothèse selon laquelle des ondes électromagnétique dégagées par des mouvements terrestres pourraient provoquer des perturbations dans les ceintures de Van Allen est née il y a une vingtaine d'années. Avant qu'un séisme se produise, les roches soumises au stress dégageraient des ondes électromagnétiques qui remonteraient jusqu'à la surface de la Terre. Certaines ondes continueraient leur chemin à travers l'atmosphère jusqu'à la ionosphère qui interagit avec les ceintures de rayonnement de Van Allen qui cerclent la Terre. En mesurant les perturbations des ceintures de Van Allen il serait alors possible de retrouver l'origine des ondes électromagnétiques, selon l'hypothèse de travail.

S&A

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • La matière noire va-t-elle enfin livrer ses secrets ?

    La matière noire va-t-elle enfin livrer ses secrets ?

    Si le Modèle standard de la physique est basé sur le postulat que la matière noire structure l’Univers, les scientifiques n’en ont jamais détecté la preuve formelle par l’observation. C’est à cette ...

  • Les trous noirs : grands architectes de l’Univers ?

    Edito : Les trous noirs : grands architectes de l’Univers ?

    Cette semaine, je reviens sur la question passionnante de la nature intime des trous noirs et du rôle fondamental que ces mystérieux objets cosmiques semblent jouer dans l’évolution et l’équilibre ...

  • Une molécule organique rare découverte sur Titan

    Une molécule organique rare découverte sur Titan

    Décidément Titan, la plus grosse lune de Saturne, n’en finit pas d’étonner les scientifiques par sa complexité. Des astronomes ont découvert dans l'atmosphère de Titan du cyclopropénylidène, une ...

Recommander cet article :

back-to-top