RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Récupérer l'énergie du freinage pour alimenter nos villes

La Société Londonnienne de Transports (Transports for London), équivalent britannique de la RATP, vient de commencer une expérimentation unique au monde destinée à démontrer la faisabilité à grande échelle de recyclage d'énergie de freinage sur son réseau.

L'organisme chargé des transports dans la capitale britannique va donc tester la récupération de l'énergie dégagée par le freinage des trains et sa réutilisation pour alimenter les équipements électriques d'une station. Le dispositif, développé depuis plusieurs années par Alstom, est baptisé Hesop pour « Optimiseur d'harmonie et d'économie d'énergie ». Cette technologie repose sur la présence d'une sous-station électrique (un transformateur comme il en existe plusieurs pour alimenter le réseau en différents points) à « courant réversible ».

La présence d'un onduleur permet d'harmoniser la tension sur le courant et, au moment du freinage, offre la possibilité de capter l'énergie dépensée pour « la réinjecter dans le réseau électrique EDF », précise le fabricant. En d'autres termes, Hesop permet de faire circuler le courant dans les deux sens, sans variation de tension.

Cette nouvelle technologie rend disponible l'énergie, jusqu'alors inutilisée, générée au moment du freinage. Si l'énergie n'est pas utilisée, elle peut même être directement renvoyée à EDF car de très bonne qualité. Cette technique contourne ainsi la problématique du stockage, principale difficulté dans la gestion de la consommation énergétique. Au-delà de la récupération, Hesop assure également une optimisation du système électrique sur l'ensemble de la ligne.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

TFL

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

  • Jack Teste-Sert

    30/05/2016

    La turbine Turvor, à l'inverse, récupère une énorme capacité d'accélération de volants d'inertie couplés alternés au minimum deux par deux et alors totalement autonomes !

  • J.T.

    3/06/2016

    Vous parlez de train, et vous montrez des freins de voitures qui chauffent par frottement et effet Joule..., rien à voir !

  • back-to-top