RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Quatre géants s'unissent en France pour mettre au point les puces du futur

Les industriels européens ST Microelectronics et Philips Semiconductors sont parvenus à convaincre leur alter ego, mais néanmoins concurrent, Motorola d'investir avec eux dans la recherche pour les nouvelles générations de puces électroniques. Dans un communiqué commun, les trois poids lourds du secteur annoncent avoir signé une lettre d'intention pour investir, dans un premier temps, 1,4 milliard d'euros d'ici à 2005. Cette somme comprend les 700 millions d'euros que ST et Philips avaient déjà convenu d'investir en commun dans une nouvelle usine à Crolles (Isère), dans le massif de la Chartreuse. Les deux industriels européens sont partenaires technologiques à Crolles depuis plusieurs années. Au total c'est 2,8 milliards d'euros sur cinq ans, jusqu'à 2007, qui pourraient être investis par les trois géants, ce qui constituerait un record en matière d'investissement industriel dans l'Hexagone. Cet accord porte sur les nanotechnologies, la science de l'infiniment petit (1nanomètre égal 1milliardième de mètre). Le nouveau centre de R&D, baptisé "Crolles2", sera consacré aux tranches de silicium de 300 mm, avec comme objectif de développer des composants basés sur la technologie CMOS, qui passeront d'une précision de gravure de 90 à 32 nanomètres au cours des cinq prochaines années. Cette alliance devrait également inclure, pour le développement des procédés, la participation du groupe de Taiwan TSMC, présenté comme le plus grand fondeur mondial de semiconducteurs.

Philips Semiconductors :

http://www.semiconductors.philips.com/news/content/file_814.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top