RTFlash

Avenir

Quand le béton s'imprime en 3D…

L’impression 3D va-t-elle révolutionner l'utilisation du béton dans la construction ? On peut le penser, à la lumière des récentes avancées dans ce domaine. Le groupe suisse Sika a ainsi présenté sa nouvelle technologie au Intermat de Paris-Nord Villepinte.

Le procédé inclut un robot sur lequel une tête d’impression extrudeuse a été fixée. Celle-ci est "le point central du processus" selon Sika. Il s’agit d’un outil breveté et développé par Sika, qui mélange le mortier en ajoutant différents adjuvants. Le matériau durcit en quelques secondes et adhère à la couche précédente. Avec une vitesse d'impression de 1 mètre par seconde, des objets peuvent être produits jusqu'à une hauteur de 10 mètres.

Autres acteurs dans le domaine de l’impression 3D pour la construction : l’Université de Nantes et sa technologie brevetée Batiprint. La technologie Batiprint permet, en plus de couches de béton, d'imprimer également des couches de mousse de polyuréthane, un matériau isolant. L’Université de Nantes et plusieurs partenaires, centres de recherche, collectivités, agences d’architecture et industriels comme Bouygues, se sont fait remarquer en septembre avec la construction de l’habitat social Ynhova à Nantes. Une maison de 95 mètres carrés, 5 pièces, dont le gros œuvre a été imprimé avec la technologie Batiprint. Le tout en 33 heures, contre plusieurs semaines en construction classique.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

L'Usine Nouvelle

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top