RTFlash

Matière

Quand le béton fait office de batterie

La start-up suisse Energy Vault propose une solution originale et innovante au problème du stockage massif des énergies renouvelables. Aujourd'hui, les principaux stockeurs d'énergie sont les barrages hydroélectriques. L'eau accumulée est autant d'électricité potentielle une fois les vannes ouvertes. Cette solution n'est cependant pas viable partout dans le monde, et reste coûteuse. Pour stocker de l'énergie, Energy Vault utilise des blocs de béton posés au sol, en dessous d'une grue. Lorsque de l'électricité est produite en surplus, elle vient alimenter la grue qui soulève des blocs de béton et les empile en hauteur.

Quand la consommation est plus forte, la grue reprend les blocs de béton et les fait descendre. La descente va permettre de générer de l'électricité grâce au poids des blocs, qui vont entraîner une turbine.

Energy Vault veut construire des endroits de stockage avec une grue à 6 bras, haute de 120 mètres et des cylindres de béton pesant 35 tonnes chacun. Cette configuration permettrait d'accumuler 20 mégawatts/heure, soit la consommation journalière de 2.000 foyers suisses, explique Robert Piconi, le PDG de l'entreprise.

Pour l'heure, seul un exemplaire réduit avec une grue simple de 20 mètres de haut soulevant des cylindres de 500 kg est fonctionnel. Cette solution simple et efficace présente un avantage majeur : sa durée de vie. Selon l'entreprise, chaque centrale peut durer 30 ans, avec un coût de maintenance faible.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Les Echos

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top