RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Les puces pour automobiles, marché d'avenir pour les fondeurs

Un tour dans la nouvelle Prius à moteur hybride de Toyota suffit pour comprendre pourquoi les fabricants japonais de semi-conducteurs voient dans l'automobile un marché important pour leurs puces. Le véhicule est propulsé par un moteur hybride, à la fois électrique et à carburant traditionnel. La partie électrique est contrôlée grâce à des semi-conducteurs. Les automobiles étant de plus en plus dotées d'électronique, les fabricants de puces devraient être parmi les premiers bénéficiaires des innovations à venir, estiment les analystes. "La pénétration de l'électronique dans les automobiles est encore faible, c'est pourquoi nous prévoyons une forte croissance (de la demande en semi-conducteurs) associée à une meilleure pénétration", a expliqué Mike Williams, vice président de la recherche chez Gartner. La demande mondiale de puces pour l'automobile devrait doubler, à 24,5 milliards de dollars en 2008, soit une croissance supérieure aux 68% attendus pour le secteur des semi-conducteurs dans son ensemble, a estimé la société de recherche iSuppli. Ces produits se trouvent par exemple dans les micro-contrôleurs qui régulent la production d'énergie dans le moteur, les lecteurs d'empreintes digitales qui pourraient remplacer les clefs de contact ou les détecteurs automatiques de température. Pour les analystes, c'est de l'électronique que viendront une bonne partie des innovations attendues de la part des constructeurs. "L'électronique est le domaine dans lequel les constructeurs automobiles peuvent vraiment commencer à innover et à différencier leurs produits de ceux de la concurrence", a estimé Drue Freeman, vice-président du marketing et des ventes de produits pour l'automobile chez Philips Semiconductors, filiale de Philips Electronics. Lorsque Toshiba, cinquième fabricant mondial de puces, a annoncé le mois dernier la vente à Mitsubishi Electric d'une partie de ses activités dans les semi-conducteurs, le constructeur a bien précisé que les lignes liées à l'automobile resteraient dans le giron de l'entreprise, ce qui révèle le potentiel de croissance de ce secteur. "La technologie dans l'automobile tend vers la conduite automatique. Les technologies seront développées dans ce but. A la base de ces technologies, on trouvera, bien sûr, les semi-conducteurs", a dit Yoshihisa Toyosaki, président de iSuppli Japon. A côté des puces qui contrôlent la propulsion, par exemple dans un moteur hybride, les analystes attendent une forte hausse de la demande en puces liées à l'image, qui permettraient d'améliorer la sécurité des automobiles. Les capteurs, qui sont utilisés dans les téléphones-appareils photo et les caméras numériques, peuvent être intégrés à la carrosserie des automobiles pour contrôler les mouvements des véhicules à proximité et éventuellement infléchir la direction pour éviter une collision. Ils peuvent aussi analyser les expressions faciales du conducteur et alerter celui qui présenterait des signes de fatigue, comme des clignements des yeux fréquents. "Les gens recherchant une meilleure sécurité et plus de confort, cinq à dix capteurs devraient entrer dans une voiture dans le futur", a estimé Tetsuya Igarashi, un porte-parole de Sharp, le leader mondial des modules photo pour téléphones portables. Si dix capteurs sont intégrés dans les voitures, ce marché égalerait en valeur celui des capteurs pour téléphones portables, qui s'élève aujourd'hui à 1,6 milliard de dollars.

_ Reuters http://fr.news.yahoo.com/040708/85/3yhtq.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top