RTFlash

Vivant

La puce Loihi d'Intel bientôt aussi performante qu'un cerveau de souris…

En septembre dernier, Intel a dévoilé Loihi, une puce conçue pour ce que le fondeur appelle « l'informatique probabiliste ». Considérée par le fournisseur américain comme une étape importante sur la voie de l'intelligence artificielle, cette puce utilise un pipeline séquentiel d'instructions visant à imiter le fonctionnement du cerveau. La première version de la puce de Loihi présentée par Intel l'année dernière comprenait 130 000 « neurones » de silicium connectés à 130 millions de « synapses », les jonctions qui, chez les humains, connectent les neurones dans le cerveau.

Il y a quelques jours, Intel a annoncé avoir augmenté son objectif, avec son plan de 2019 visant plus de 100 milliards de synapses embarquées dans un système Loihi multi-puces. « Les scientifiques ont travaillé sur la modélisation du cortex de divers animaux pendant plusieurs années, ce qui nous donne un point de comparaison pour évaluer à quel point ces réseaux neuronaux sont sophistiqués », a expliqué un porte-parole d'Intel.

Mais il reste encore du chemin pour Intel - ou d'autres comme Google - pour atteindre une « vraie » intelligence artificielle et plusieurs décennies seront sans doute nécessaires pour atteindre les performance du cerveau humain. En attendant, la prochaine étape consistera à modéliser le cerveau d'un rat, avec environ 500 milliards de synapses, puis celui d'un chat, qui compte environ 610 milliards de synapses...

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Le Monde Informatique

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top