RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Du Prozac pour rendre les tumeurs sensibles à la chimiothérapie

Le Pr Rimona MARGALIT et le doctorant Dan PEER du département de Biochimie à l'Université de Tel-Aviv ont montré que le Prozac, un antidépresseur bien connu, fonctionne également comme un chimio-sensibilisateur en réduisant la résistance des tumeurs qualifiées de "résistantes aux drogues". En dépit des traitements, notamment la chimiothérapie, certains patients ne guérissent pas de leur cancer. En fait, dans plus de 80 % des cas, les tumeurs malignes sont résistantes aux drogues anti-cancer : c'est la résistance multi drogue (MDR). En chimiothérapie, les médicaments administrés pénètrent dans les cellules tumorales du patient, qu'elles y soient sensibles ou pas. Deux cas sont alors possibles : soit la cellule est sensible au médicament, et celui-ci s'accumule dans la cellule pour atteindre une quantité suffisante pour la tuer ; soit la cellule cancéreuse est résistante à la substance grâce a la présence de pompes situées dans la membrane cellulaire qui rejettent le médicament a l'extérieur. Le Pr MARGALIT a expliqué que le moyen de surmonter la MDR est de stopper le pompage. Le Prozac a été testé d'une part sur des cellules tumorales de souris en culture et d'autre part in vivo sur des souris portant des tumeurs d'origine humaine. Les résultats sont très encourageants puisque le Prozac, utilisé à faible dose et donc sans effets défavorables pour l'homme, bloque l'action des pompes. Le Pr MARGALIT a souligné que l'utilisation de Prozac pour contrer la MDR requiert des essais cliniques pour vérifier les résultats mais aussi pour mettre en place un traitement précis et un dosage adapte.

Be Israel http://www.bulletins-electroniques.com

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top