RTFlash

Le Prix Chéreau-Lavet 2002 a été remis à Olivier Salvat pour l'invention d'un filtre qui élimine la totalité des particules

Au début des années 1990, le moteur diesel a été l'objet de vives critiques sur les plans de l'environnement (émission de particules) et du confort (bruit et vibrations). Pour y répondre, PSA Peugeot Citroën à d'abord développé en 1998, une nouvelle génération de moteurs diesels appelés HDI (High Pressure Direct Injection).Restait toutefois à résoudre le problème crucial de l'émission de particules ou de fumées noires.Depuis de nombreuses années, l'industrie automobile savait comment filtrer les particules à l'échappement des moteurs diesels. Mais elle ne parvenait pas à empêcher le colmatage rapide du filtre par les suies. C'est ce à quoi répond le Filtre à Particules (FAP). Olivier Salvat, ingénieur Arts et Métiers de 34 ans, a joué un rôle essentiel au sein de l'équipe pluridisciplinaire de 70 spécialistes. Ils ont mis au point et industrialisé, en première mondiale, la technologie du filtre à particules. Le rôle d'Olivier Salvat a consisté en particulier de mettre au point des stratégies de contrôle du moteur pour le pilotage en continu et la régénération du système de filtration. Ce système est constitué d'un filtre et de dispositifs qui permettent de le régénérer régulièrement en provoquant la combustion des particules qu'il piège. Cette combustion est provoquée par une élévation contrôlée de la température des gaz d'échappement. On l'appelle post-injection ou même "cinquième temps moteur". Bien entendu le filtre à particules est étroitement associé dans son fonctionnement au moteur HDI. Ce système de dépollution constitue une véritable avancée technologique. Grâce à lui, toutes les émissions de particules carbonnées ou de fumées noires qui constituaient l'inconvénient majeur du moteur diesel sont définitivement éradiquées. Il signe la naissance du diesel propre. Grâce à lui, les émissions particulaires des voitures diesels sont ramenées au seuil de 0,004 g/km. La Peugeot 607 est la première voiture équipée en série de ce système. Le FAP est aujourd'hui proposé sur de nombreuses voitures Peugeot et Citroën et devrait être généralisé à l'ensemble des voitures diesel produites par ce groupe d'ici 2005.

la Fondation Arts et Métiers : http://www.lavet.org

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Des avions à peau de requin plus économes...

    Des avions à peau de requin plus économes...

    L’industrie aéronautique s’est engagée à diviser par deux ses émissions de CO2 d’ici 2050 par rapport à 2005. Pour parvenir à tenir cet objectif ambitieux (surtout en tenant compte de ...

Recommander cet article :

back-to-top