RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Première mondiale en France: ablation de la prostate par robot

La première ablation complète de la prostate par robot a été réalisée jeudi dernier à l'hôpital Henri Mondor, à Créteil (Val-de-Marne) sur un malade atteint d'un cancer de cet organe. Selon le Pr Clément-Claude Abbou, chef du service d'urologie de cet établissement, qui a fait cette annonce jeudi à l'AFP, il s'agit d'une première mondiale, aucune intervention de ce type n'ayant encore été publiée. Agé de 62 ans, le malade a été opéré pendant sept heures et demie, sous anesthésie générale, et a pu quitter l'hôpital mardi. Entièrement réalisée par l'intermédiaire d'un robot doté de bras articulés, alors que le chirurgien se trouvait devant une unité de commandes située à plusieurs mètres du patient, cette intervention ouvre la voie aux interventions à distance. "Pour l'instant, selon l'urologue, le robot est encore relié à la table de commandes par des câbles mais, dans quelque temps, la transmission des ordres pourra se faire par signaux, et il sera alors possible d'opérer en ayant le malade dans une ville ou un pays et le médecin dans l'autre". Le principe de l'opération, proche de celui des interventions faites "à ventre fermé" par célio-chirurgie, consiste à faire passer des instruments et une caméra à travers la paroi de l'abdomen, puis de brancher ce matériel opératoire et optique aux bras du robot. Le chirurgien procède ensuite à l'opération, en contrôlant sa progression et ses gestes à l'intérieur d'une sorte de simulateur de vol. Selon le Pr Abbou, ce nouveau mode opératoire offre une meilleure vision grâce à la caméra de surveillance en trois dimensions introduite dans l'organisme, ainsi que de plus grandes possibilités chirurgicales, notamment une plus grande précision. "Cette technique, a-t-il précisé, a permis d'enlever la glande malade dans les meilleures conditions et de relier l'urètre à la vessie, ce qui évite les fuites urinaires et dispense le patient de porter une sonde". Pour l'instant, les ablations de la prostate par célio-chirurgie durent entre trois et neuf heures, selon l'entraînement du médecin. L'intervention effectuée à Henri Mondor a demandé plus de sept heures de travail. "A l'avenir, toutefois, ce temps d'opération pourra être considérablement réduit et il sera sans doute possible de faire plus vite encore qu'en célio-chirurgie", a estimé l'urologue.

AFP :

http://www-old.afp.com/ext/francais/lemonde/sci/000720140936.8rk2q47w.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top