RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

TIC

Première liaison laser entre satellites

Une liaison optique par laser a été établie avec succès mardi entre les satellites européens Spot 4 et Artemis, a annoncé mercredi le constructeur européen de satellites Astrium, soulignant qu'il s'agissait d'une première mondiale. Le satellite d'observation Spot 4, défilant à 800 km d'altitude a en effet transmis au sol un train de données de 50 millions de bits par seconde, via le relais en temps réel du satellite de télécommunications Artemis situé sur son orbite à 31.000 km, a précisé Astrium dans un communiqué. Spot, qui est en orbite basse, doit stocker ses images et attendre pour les transmettre au sol de passer au-dessus d'une des stations réceptrices, a expliqué à l'AFP Bernard Laurent, responsable du programme Silex de transmissions numériques à haut débit chez Astrium. Les images doivent ensuite être renvoyées vers le centre de traitement de Toulouse. En passant par Artemis, les images de Spot peuvent être transmises directement et en temps réel vers Toulouse puisque Artemis, du fait de son orbite géostationnaire, a une "visibilité" permanente du centre de Toulouse, a indiqué M. Laurent. "On peut ainsi gagner jusqu'à trois jours pour la transmission des images et leur traitement", a-t-il estimé. "Le système Silex (Semiconductor Intersatellite Link Experiment) de transmissions numériques à haut débit par rayon laser a ainsi démontré sa qualité de liaison", souligne Astrium. La liaison a été établie alors que les deux satellites se déplaçaient à des vitesse relatives de plusieurs milliers de mètres par seconde tout en étant éloignés de plus de 30.000 km. La distance minimum entre Spot 4 et Artemis est de 30.200 km quand ils se trouvent à la verticale l'un de l'autre. Conçu en collaboration avec l'Agence spatiale européenne (ESA) et le CNES (Centre national d'études spatiales), Silex va permettre de porter le pourcentage d'utilisation de Spot 4 jusqu'à 40% du temps d'une orbite et d'optimiser l'utilisation des enregistreurs, indique Astrium. Il va également pouvoir assurer la transmission d'images vidéo haute définition. Ce type de liaison optique pourrait être utilisé par la station spatiale internationale pour recevoir et envoyer des images vidéo, indique-t-on chez Astrium, première société spatiale européenne, détenue à 75 % par EADS et à 25 % par le britannique BAE Systems.

AFP : http://fr.news.yahoo.com/011121/202/2a929.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top