RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Espace

Premier vol réussi pour l'avion spatial de Branson

La navette destinée au tourisme spatial du milliardaire britannique Richard Branson a réalisé avec succès, au-dessus de la Californie, son premier vol d'essai non rattaché à son vaisseau-mère, a annoncé la société américaine Virgin Galactic.

La navette construite en matériaux composites avait effectué en mars un premier vol d'essai, mais sous l'aile de son vaisseau-mère "Chevalier blanc". Cette fois-ci, Virgin Space Ship (VSS) Enterprise s'est séparée de son vaisseau-mère à une hauteur de 13.700 mètres, a indiqué Virgin Galactic, précisant qu'un pilote, Pete Siebold, et un co-pilote, Mike Alsbury, se trouvaient à bord.

Le deux principaux objectifs de ce vol d'essai étaient de séparer la navette de son vaisseau-mère, et pour les deux pilotes de prendre les commandes de la navette et de la faire atterrir sans encombre sur une base aérienne du désert du Mojave, à 130 km au nord-est de Los Angeles.

"Cela a été une vraie joie de faire voler le VSS Enterprise, en particulier si l'on considère le fait que le véhicule a été non seulement conçu pour être un vaisseau pouvant atteindre la vitesse Mach 3,5 dans l'espace, mais aussi pour être l'un des planeurs pouvant atteindre la plus haute altitude au monde", a dit M. Siebold dans un communiqué.

Richard Branson, le patron de Virgin, avait indiqué fin septembre que la navette serait en mesure d'offrir ses premiers vols dans l'espace dans 18 mois. Il avait précisé que les futurs passagers du véhicule spatial avaient déboursé aux alentours de 200.000 dollars.

Virgin Galactic, qui ambitionne d'être la première entreprise commerciale pour le tourisme dans l'espace, a déjà recueilli 45 millions de dollars auprès de 330 clients ayant réservé un siège à bord de la navette de six places, avait précisé le sémillant milliardaire à la crinière grisonnante.

VG

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top