RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Avenir

POB, le robot qui arrose les plantes et assaisonne les plats

A quoi sert un robot ? A distribuer des fromages en cubes, à arroser les plantes, à saler et à poivrer une assiette, répond en substance Pierre Seguin, le fondateur et dirigeant de POB Technology, start up lyonnaise créatrice du robot éponyme. Futile, le POB ? Pas seulement, puisqu'il permet aussi d'accéder très simplement à la programmation robotique. Le POB, dont la vente a débuté le 23 juin dans les magasins Fnac et sur fnac.com, se présente comme une petite base roulante, facilement démontable à l'aide d'une clé de type Allen. Communicant en Wi-Fi, il se programme par l'intermédiaire d'un logiciel entièrement graphique, Risbee. Une version iPhone et iPad est disponible, en attendant l'application Android en cours de finalisation.

Livrée avec un capteur de distance, la base peut être complétée avec différents kits (environ 35 € chacun) : « Pince » (pour attraper une canette), « Poubelle » (pour mettre celle-ci au rebut) ou « Radar » (pour être capable de se déplacer dans un labyrinthe). Et dans les locaux encombrés et exigus de POB Technology, Pierre Seguin imagine déjà en rigolant les prochaines applications du POB : « piqueur de saucisses de barbecue », « ramasseur de chaussettes » ou « cible pour la chasse au robot ».Jusqu'à présent, le POB visait essentiellement le monde de l'éducation : 2 500 exemplaires ont déjà été produits (100 % en France). « Même si on est encore dans l'évangélisation, le marché commence à basculer vers le grand public », estime Pierre Seguin, qui espère écouler 2 000 unités en 2011 à travers son partenariat exclusif avec la Fnac.

01net

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top