RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Plus une femme est grande, plus son risque global de cancer augmente !

En épidémiologie, certaines corrélations sont surprenantes mais néanmoins très intéressantes et instructives. C'est ainsi que des chercheurs américains de la faculté de médecine Albert-Einstein (Université Yeshiva à New York), dirigés par Geoffrey Kabat, ont montré que les femmes ayant une grande taille ont un risque plus élevé de développer un cancer.

Selon cette étude, qui a porté sur 145 000 femmes âgées de 50 à 79 ans, chaque tranche supplémentaire de taille de 10 cm augmenterait de 13 % chez les femmes ménopausées le risque de développer un cancer du sein, du colon, du rein, de l'ovaire, du rectum, de la thyroïde ou de la peau.

L'étude précise que "Le cancer est la conséquence d'un ensemble de mécanismes et processus fortement liés à la multiplication et à la croissance cellulaire et tissulaire. Il est donc assez logique que les femmes les plus grandes présentent, en raison de l'activité spécifique de leur système hormonal et endocrinien, un risque de cancer accru".

Ce travail précise que cette corrélation entre la taille et le risque accru de cancer chez les femmes ménopausées subsiste indépendamment des autres facteurs de risque (âge,  poids, tabagisme ou habitudes alimentaires).

Cependant, l'étude ne précise pas à partir de quelle taille le risque de cancer commence à augmenter chez ces femmes et le docteur Kabat souligne qu'en valeur absolue, ce facteur de taille reste un facteur de risque de cancer bien moins important que l'âge, le tabagisme, le surpoids, la sédentarité et les habitudes alimentaires.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Telegraph

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top