RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Un peu de vin rouge contre le cancer de la prostate ?

Selon une étude internationale dirigée par le docteur et urologue Shahrokh Shariat, de l’Université de médecine de Vienne, une consommation modérée de vin rouge diminuerait le risque de cancer de la prostate. Le choix du cancer de la prostate s’est expliqué par le fait qu’il s’agit de la forme de tumeur la plus observée en Occident. On estime ainsi qu’entre 15 à 20 % des hommes en sont victimes au cours de leur vie, et 2,6 % de ces cas vont se révéler mortels.

Après s’être intéressés de près à 17 études de haute qualité ayant rassemblé quelque 610.000 participants, les chercheurs ont découvert que la consommation de vin blanc, augmentait jusqu'à 26 % le risque de ce cancer ; a contrario, ils ont montré qu'une consommation modérée de vin rouge, n'excédant pas un verre par jour, réduisait ce risque de 12 %...

Le principal signataire de l’étude rappelle le caractère “modéré” de cette consommation. Ainsi, pour espérer jouir des bienfaits du vin rouge dans ce cadre, il convient d’en boire environ un verre par jour, en se gardant bien, dans le même temps, de provoquer d’autres facteurs de risque telle une consommation excessive de sucre ou de viande rouge ou le fait de fumer.

Les scientifiques souhaitent désormais approfondir les résultats obtenus ici en déterminant en quoi précisément le vin rouge offre cet effet protecteur. Une présence dix fois plus élevée en polyphénols par rapport au vin blanc pourrait être la clé selon le docteur Shariat : “En effet, il a déjà été montré que les polyphénols, majoritairement présents dans le vin rouge, pouvaient avoir un effet protecteur contre d’autres maladies et d’autres types de cancers".

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Medical Xpress

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top