RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Pas d'univers stable sans trous noirs

Il y a quelques années encore, les chercheurs considéraient les trous noirs comme de simple curiosités astronomiques, intriguantes, certes, mais pas très importantes. Mais certains astronomes y voient maintenant l'une des forces qui ont façonné l'univers que nous connaissons. En fait, sans les trous noirs, il n'y aurait ni galaxies, ni étoiles, ni planètes estime Doug Richstone, de l'Université du Michigan, dans un article publié dans la revue New Scientist. Il appuie cette idée sur l'étude des quasars, ces objets pas plus gros que notre système solaire qui brillaient comme des centaines de galaxies, quand l'univers était encore jeune. On croit maintenant que les quasars étaient des trous noirs où s'engouffrait de grandes quantités de matière. Les étoiles n'étant pas encore formées, il y a plus de poussières en suspension à cette époque. En tournoyant autour du trou noir avant d'y disparaître, ces poussières étaient soumis à une énorme friction, dont l'énergie se dissipait en lumière. Toutes les galaxies primitives n'avaient pas un quasar en leur centre. Mais il semble bien qu'elles aient toutes contenues un gros trou noir - comme c'est encore le cas aujourd'hui. La Voie Lactée, par exemple, aurait pour centre un trou noir aussi massif que trois millions de soleils. En fait, ces trous noirs, en attirant la matière, auraient permis aux galaxies de se former. Leur existence aurait été impossible autrement. Car après le Big Bang, la matière était répartie à peu près uniformément. L'univers était, en quelque sorte, lisse. Mais un milliard d'années plus tard, il était devenu grumeleux, avec de zones à forte densité de matière, les galaxies, flottant dans de grandes zones de vide. En fait, on croit que certaines fluctuations quantiques, quand la matière s'est formée, ont fait en sorte qu'il existe quelques zones très denses, qui ont vite grandi et formé des trous noirs. Pourquoi ces trous noirs, qui attiraient la matière vers eux, ne l'ont-il pas toute gobée? Parce que toute l'énergie émise par les gaz chauffés à blanc qui les entouraient un créé un souffle, une sorte de vent solaire, dont la force suffisait pour tenir la matière à l'écart. Les disques de matière qui tournoyaient autour des trous noirs se sont donc stabilisés et sont progressivement devenus des galaxies.

Cybersciences : http://www.cybersciences.com/Cyber/3.0/N1760.asp

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top