RTFlash

Matière

Une nouvelle substance chimique pour révéler directement les empreintes digitales

Les technologies de lutte contre le crime n'ont cessé de progresser au cours de ces dernières années, notamment avec les analyses d'ADN de plus en plus performantes.

Néanmoins, l'identification des empreintes digitales reste un élément de preuve irremplaçable dans la plupart des enquêtes criminelles. Le problème est qu'en dépit des progrès accompli, il n'est pas toujours possible d'exploiter certaines de ces empreintes lorsqu'elles sont incomplètes ou qu'elles révèlent un contraste insuffisant.

Jusqu'à présent en effet, les techniques employées dans ces cas difficiles étaient lourdes, longues à mettre en œuvre et entraînaient souvent l'impossibilité d'exploiter ultérieurement des traces d'ADN.

Mais cet obstacle vient d'être surmonté grâce à la mise au point, par des chercheurs du laboratoire de Photophysique et photochimie supramoléculaire et macromoléculaire (PPSM, CNRS à Cachan), d'une nouvelle substance permettant de révéler directement des empreintes fluorescentes.

Baptisé Lumicyano, ce nouveau composé chimique associe le cyanoacrylate avec une molécule fluorescente de la famille des tétrazine. Il permet dans pratiquement toutes les circonstances de révéler très rapidement la plupart des traces empreintes et en outre il ne détruit pas l'ADN. L'efficacité de ce nouveau produit a déjà été plébiscitée par la police et la gendarmerie françaises.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Science Direct

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top