RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

La nouvelle ère de l'électronique plastique

Un chercheur du CNRS, Denis Fichou, en collaboration avec des chercheurs hollandais , vient de proposer une nouvelle interprétation des propriétés de transport des semi-conducteurs organiques utilisés pour la fabrication de transistors, composants de base de la micro-électronique moderne. Les semi-conducteurs organiques présentent de nombreux avantages par rapport au silicium et autres semi-conducteurs minéraux employés jusqu'à présent pour la réalisation de ces transistors. Ils devraient permettre, à terme, de nouvelles applications dans le domaine de l'électronique dite ' plastique '. Depuis plusieurs années déjà, différents laboratoires mènent des recherches afin de substituer les semi-conducteurs organiques aux semi-conducteurs minéraux tels que le silicium. Le Laboratoire des matériaux moléculaires du CNRS a été un véritable pionnier dans ce domaine puisqu'il a fabriqué le premier transistor organique en 1987. l'inverse des semi-conducteurs minéraux, les semi-conducteurs organiques peuvent être déposés sous forme de films minces selon des techniques peu coûteuses et sur des supports flexibles. Le développement de transistors organiques, présente un grand intérêt en raison notamment de l'étendue de leurs champs d'application : circuits intégrés, dispositifs pour l'affichage (écrans plats) ou encore en micro-électronique logique. Il s'agit de deux molécules conjuguées dont le mode d'assemblage dans l'état solide conduit à des matériaux très ordonnés pouvant aller jusqu'au monocristal. Les excellentes propriétés de transport de ces molécules s'expliquent par le haut degré de cristallinité des films minces de ces deux composés semi-conducteurs. L'ensemble de ces résultats de recherche constitue une réelle avancée pour la micro-électronique. En effet, la fabrication de tels transistors dans un avenir proche, permettra des applications nouvelles pour l'électronique nomade ou les supports plats. Intégrés sur des supports souples, ces transistors organiques donneront peut-être lieu prochainement à des dispositifs qui seront eux-mêmes flexibles tels que des écrans plats ou des badges électroniques.

Alphagalileo :

http://www.alphagalileo.org/ReadNotice.cfm?ReleaseID=3593

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top