RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Un nouvel outil d'évaluation de l'efficacité des molécules anticancéreuses

Une équipe de recherche, associant des chercheurs du CNRS, de l'UPMC, de l'Inserm et de l'Institut Curie, a mis au point un nouvel outil novateur d'analyse automatique des migrations cellulaires qui devrait accélérer sensiblement l'évaluation des nouvelles molécules anticancéreuses. Jusqu'à présent, les chercheurs devaient en effet observer les effets des molécules qu'ils testent sur des populations de cellules. Il s'agit d'un processus long, manuel et fastidieux dans lesquels les chercheurs doivent suivre les trajets de centaines de cellules.

le nouvel outil développé par les équipes de Pascal Silberzan et Jacques Camonis consiste en un logiciel capable d'analyser automatiquement la migration cellulaire. Ce système remarquable repose sur les principes de l'hydrodynamique et permet de filmer la recolonisation d'une surface par migration cellulaire après une coupure opérée dans une "tranche" de cellules. Grâce à cet outil, toutes les cellules peuvent être prises en compte, ce qui est impossible avec la technique manuelle classique.

Comme le précise Pascal Silberzan, « Cette innovation a été possible en recourant à des méthodes d'analyses nouvelles et inspirées de celles utilisées habituellement en physique des fluides. Cela montre à quel point l'approche interdisciplinaire est essentielle pour relever les nouveaux défis de la biologie qui doit gérer et analyser des quantités énormes de données ».

Ce logiciel, par la volonté de ses concepteurs, sera en libre accès pour l'ensemble de la communauté scientifique et devrait permettre d'accélérer la mise au point de nouveaux médicaments contre le cancer.

Article rédigé par Mark FURNESS pour RTFlash

CNRS

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top