RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Nouveau traitement ciblé très prometteur contre le cancer du poumon

Une thérapie expérimentale a montré des résultats très prometteurs pour combattre la forme la plus fréquente de cancer du poumon avancé chez des malades ayant un profil génétique particulier, selon un petit essai clinique présenté dernièrement. Ce traitement, appelé crizotinib, développé par la firme pharmaceutique américaine Pfizer, cible l'enzyme "anaplastic lymphoma kinase" ou ALK, qui est essentielle pour la croissance des cellules cancéreuses.

L'étude a porté sur 82 patients atteints d'un cancer du poumon baptisé "carcinome non à petites cellules" et qui présentaient par ailleurs une variation génétique spécifique de l'enzyme ALK. Environ 90 % de ces patients traités avec du crizotinib ont répondu positivement au traitement et plus de la moitié (57 %) ont vu leur tumeur régresser après huit semaines, a précisé le Dr Yung-Jue Bang, professeur de médecine interne à la faculté de médecine de l'Université nationale de Séoul en Corée du Sud.

Il est le principal auteur de cette étude clinique présentée à la conférence de l'American Society of Clinical Oncology réunie ce week-end à Chicago (Illinois, nord). Ces résultats "représentent une amélioration importante par rapport à ce que nous observons avec une chimiothérapie standard chez des malades atteint de cancer du poumon ayant fait des métastases", a-t-il souligné lors d'une conférence de presse.

Un grand nombre des patients, anciens fumeurs ou non, ayant participé à cet essai clinique de phase 1 avec le crizotinib avaient déjà suivi trois ou quatre traitements, a précisé ce médecin. Les chercheurs s'attendaient avant le début de l'essai clinique à ce que seulement 10 % des patients réagissent au crizotinib, qui cible une variation génétique dont sont porteurs environ 5 % des personnes atteintes d'un cancer du poumon.

Ce pourcentage, bien que faible, représente un grand nombre de patients puisque plus de 12 millions de nouveaux cas de cancer du poumon sont diagnostiqués chaque année dans le monde et que près de 8 millions de personnes en meurent. Selon Pfizer, il y aurait aux Etats-Unis environ 10.000 personnes atteintes d'un cancer du poumon et présentant cette mutation génétique particulière.

Le cancer du poumon, provoqué le plus souvent par le tabagisme, est le cancer le plus fréquent et le plus meurtrier. Pfizer, qui a financé cette étude clinique, a déjà commencé un essai clinique plus étendu dit de phase 3 pour comparer le crizotinib avec les thérapies classiques actuelles. La firme pharmaceutique américaine espère que les résultats spectaculaires de cette première étude lui permettront d'obtenir le feu vert de la Food and Drug Administration (FDA), l'autorité américaine des médicaments, en 2011, pour la mise sur le marché du crizotinib.

AFP

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top