RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Un nouveau système de dépistage du sida ultra-rapide

Les autorités sanitaires américaines ont annoncé qu'un nouveau système de dépistage du sida, qui donne le résultat en moins de 20 minutes, avait reçu leur agrément et qu'il pourrait devenir un instrument essentiel dans la lutte contre l'épidémie. "Ca sera un outil formidable pour nos conseillers et pour les gens qui nous aident à lutter contre le sida dans notre pays et dans le monde", a déclaré jeudi Tommy Thompson, un responsable de l'Agence pour l'Alimentation et les Médicaments (FDA). Le kit de diagnostic rapide OraQuick, mis au point par OraSure Technologies, une entreprise de recherches médicales de Bethlehem, en Pennsylvanie, fonctionne à partir d'une goutte de sang prélevée sur un doigt et a un taux de fiabilité de 99,6%, selon les autorités sanitaires. Après son prélèvement, le sang est mélangé à une solution dans une éprouvette. Le dispositif de dépistage y est alors introduit. Si des anticorps du VIH-1 sont présents, deux lignes violacées apparaissent dans une petite fenêtre. A la différence des autres tests, le nouveau système peut être conservé à température ambiante et pourrait être utilisé en dehors des laboratoires et des hôpitaux.Le vice-commissaire de la FDA Lester Crawford estime qu'OraQuick sera particulièrement utile pour faire des examens sur les femmes enceintes prêtes à accoucher, afin de prendre les mesures éventuellement nécessaires pour éviter la transmission du VIH à leur bébé lors de l'accouchement. Les autorités américaines espèrent également que le nouveau kit les aidera, ainsi que leurs collègues de l'étranger, à dresser un tableau plus réaliste de l'ampleur de l'épidémie, afin de mieux sensibiliser les populations au danger du sida. On estime qu'un quart des 950.000 porteurs du virus aux Etats-Unis ignorent leur condition et qu'ils risquent de transmettre le virus, selon des données du Centre pour la Prévention et le Contrôle des Maladies. Chaque année, près de 8.000 Américains qui font le test ne viennent jamais chercher leurs résultats.

BBC : http://news.bbc.co.uk/1/hi/health/2418849.stm

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top