RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Un nouveau fauteuil-roulant dirigeable par la pensée

Une équipe de chercheurs de l'université de Zaragoza, menée par Javier Minguez, a mis au point un prototype de fauteuil-roulant contrôlable par la pensée.

La méthode est non invasive, l'utilisateur devant simplement porter un bonnet composé de 16 électrodes qui vont détecter, via un simple électro-encéphalogramme, les fluctuations électriques du cerveau qui sont produites lorsqu'il regarde fixement un point précis. Ainsi, après 45 minutes d'adaptation, les cinq premiers testeurs ont pu se déplacer sur des distances de 2 à 8 mètres.

D'autres prototypes ont déjà été inventés, mais la particularité de ce nouveau fauteuil est son avancée technologique qui lui permet de reconnaître et éviter les obstacles qui se trouvent sur son passage. De plus, et pour la première fois, l'utilisateur n'a pas besoin de se concentrer en permanence sur ce qu'il veut faire. Au niveau pratique, ce "fauteuil intelligent" est capable de répondre à un maximum de deux demandes par minute, et ce sur une durée de deux heures maximum, car au-delà, le gel permettant une meilleur conductivité entre le cerveau et les capteurs s'endurcit et perd ses propriétés.

La portée de ce travail semble très grande, car il pourrait permettre à toutes les personnes, dont les incapacités physiques ne leur permettent pas l'utilisation du joystick, de se déplacer seules en fauteuil-roulant. C'est une avancée importante dans le cadre de leur autonomie. Il n'est donc pas étonnant que plusieurs fabricants de fauteuil-roulant se sont montrés intéressés, ni même qu'une spin-off s'est déjà montée dans l'université pour développer ce projet.

BE

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top