RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Le net est devenu un outil de la vie quotidienne des Américains

Internet a perdu de sa nouveauté pour de nombreux internautes américains mais il devient un outil de plus en plus utilisé dans la vie de tous les jours, selon une étude publiée dimanche par un centre américain de recherche sur internet. A mesure que les utilisateurs du réseau mondial acquièrent de l'expérience, ils ont tendance à passer un peu moins de temps en ligne : la durée de la session moyenne est passée de 90 minutes à 83 minutes en un an, selon l'étude du Pew Internet and American Life Project. Mais les utilisateurs expérimentés ont précisé qu'ils utilisaient ce temps de connexion pour travailler depuis leur domicile, vérifier leur compte bancaire et faire des réservations de voyage, plutôt que de simplement surfer sur le web. L'e-mail aussi a perdu de sa nouveauté : les internautes disent envoyer des messages à leurs amis et leurs proches moins fréquemment. Mais ils sont aussi plus enclins à utiliser le courrier électronique lorsqu'ils sont inquiets, veulent demander un conseil et de manière générale pour envoyer des messages sérieux. "Internet est passé de la nouveauté à l'outil pour de nombreux Américains", a déclaré Lee Rainie, directeur du projet Pew. "Ils commencent à considérer qu'internet va de soi, mais ils ne pourraient pas imaginer de vivre sans." De nombreux utilisateurs disent qu'internet modifie aussi leur comportement lorsqu'ils ne sont pas en ligne. Un sur quatre dit passer moins de temps à regarder la télévision et près d'un acheteur en ligne sur trois dit avoir passé moins de temps dans les magasins. L'étude ajoute que les internautes sont plus enclins à ramener du travail chez eux : 14 % des personnes interrogées ont constatent que l'utilisation du réseau a conduit à un allongement de leur temps de travail à leur domicile tandis qu'elles ne sont que 5 % à estimer le contraire. Les "spam," ou messages non sollicités, figurent en tête des plaintes: 44 % des personnes interrogées considèrent que c'est un problème et plus de la moitié d'entre elles disent avoir reçu des e-mails à contenu pornographique. Le Pew Internet & American Life Project a suivi 1.501 internautes pendant un an, de mars 2000 à mars 2001, et son étude a une marge d'erreur de plus ou moins 4%.

Reuters : http://fr.news.yahoo.com/020304/85/2i2zq.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top