RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

La navigation par satellite se rapproche des appareils mobiles

Les systèmes de navigation par satellite ne seront bientôt plus l'apanage de yachtmen fortunés, des routiers internationaux ou des amateurs de contrées reculées. Un groupe d'industriels du matériel et des logiciels de localisation travaillent à démocratiser la technologie pour la rendre disponible sur les assistants personnels (PDA). La navigation "est un problème universel. Vous souhaitez aller d'un point A à un point B et vous ne savez pas où se trouve B. La (technologie de) navigation existe depuis près de 10 ans mais elle a toujours était très onéreuse", explique Harold Goddijn, directeur général du néerlandais TomTom, l'un des plus gros fabricants de logiciels de navigation pour Pocket PC. TomTom ainsi que ses rivaux Garmin, Nexian, Destinator, Pharos, Maptech et NavMan sont les leaders du marché émergent du matériel et des logiciels de localisation, connus sous le nom de Global positioning systems (GPS). Ils ciblent les 13 millions de détenteurs d'assistants personnels (PDA) et comptent sur la vente de 445 millions de téléphones portables cette année, dont les derniers modèles commencent à intégrer des fonctions GPS. Les systèmes de localisation, qui ont coûté jusqu'à 3.000 dollars (2.624 euros), sont beaucoup moins chers aujourd'hui et pourront donner des produits GPS vendus à un peu plus de 100 dollars (87 euros) pour une extension d'un assistant personnel. Les logiciels en eux-mêmes coûtent entre 100 et 200 dollars. TomTom propose par exemple un ensemble récepteur/logiciel/chargeur/socle de voiture pour 350 dollars (306 euros). Le marché de la localisation reste assez confiné, avec des prévisions de ventes pour l'année de quatre millions de récepteurs dédiés, en Europe et aux Etats-Unis. Le nombre total de voitures équipées d'un système de navigation est estimé à 11 millions à travers le monde, selon les statistiques de Standard & Poor's et Tele Atlas, une entreprise israélienne du secteur. Au Japon, plus de la moitié des véhicules qui sortent d'usine possèdent un GPS de série tandis qu'en Europe et aux Etats-Unis le chiffre n'est que d'un pour neuf et généralement sur des modèles de luxe. e marché automobile est à fort potentiel avec des prévisions de ventes mondiales de 55 millions pour l'année 2003. En outre de nombreux opérateurs télécoms testent ces systèmes. "Les opérateurs mobiles pensent que la navigation deviendra un service de masse que tout le monde pourra utiliser. Ils veulent le rendre abordable", estime Boaz Schlesinger, responsable marketing de l'entreprise israélienne Telmap. Les éditeurs de logiciels pour assistants personnels continuent quant à eux à améliorer leurs logiciels, que l'on peut télécharger sur son ordinateur puis mettre à jour sur son PDA à chaque synchronisation. Cette possibilité de mise à jour est un avantage par rapport aux systèmes de navigation pour voiture qui fonctionnent à partir de CD-ROM ou DVD.

Reuters : http://fr.news.yahoo.com/030507/85/36ni3.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top