RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Avenir

Nao, le robot de compagnie

Dans le série des robots de compagnie, il y a désormais Nao, l'androïde développé par la société française Aldebaran. Nao, un petit humanoïde de 58 centimètres de haut, d'un poids de 4 kg, n'est pour l'instant vendu qu'à des laboratoires de recherche et des universités pour environ 12 000 euros. Mais il ne faut pas désespérer : sa version grand public est prévue pour 2011 à un prix un peu moins prohibitif, mais tout de même élevé (4 000 euros).

Nao écoute grâce à quatre microphones répartis dans sa tête et à un système de reconnaissance vocale. Il voit grâce à deux caméras et peut reconnaître un corpus de mots prédéfinis, que l'on peut enrichir avec ses propres termes. Nao est également capable de détecter la provenance d'un son puis de faire un mouvement pour répondre à la voix de son maître. Le petit robot parle et lit à voix haute n'importe quel fichier texte résidant dans son espace de stockage ou récupéré sur Internet (il est ainsi capable de lire des mails). Mais Nao ne fait pas encore la vaisselle, ne donne pas les croquettes au chat...

LM

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Un matériau à conductivité thermique réversible

    Un matériau à conductivité thermique réversible

    Des chercheurs en mécanique et en ingénierie des matériaux de l’Université de Virginie, en collaboration avec des équipes de Penn State (Université de Pennsylvanie), de l’Université du Maryland et ...

  • Des messages secrets stockés sur des molécules

    Des messages secrets stockés sur des molécules

    En utilisant les propriétés de polymères photosensibles qui permettent la modification lumineuse d'informations stockées à l'échelle moléculaire, le chercheur Niklas Felix König et ses collègues de ...

  • Une mousse à l’épreuve des balles…

    Une mousse à l’épreuve des balles…

    Des chercheurs de l’Université de Caroline du Nord, dirigés par Afsaneh Rabiei, ont mis au point une étonnante mousse métallique légère à l’épreuve des balles standards et perforantes. Cela pourrait ...

Recommander cet article :

back-to-top