RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Avenir

Des nanotraceurs pour lutter contre la contrefaçon

Une société canadienne, PhotonEtc, qui travaille dans le domaine de l'analyse optique et photonique, a développé, conjointement avec l'Université de Montréal, un système très innovant de micro-imagerie Raman qui permet une analyse extrêmement fine de plusieurs types de nanomatériaux mais également de tissus biologiques, en proposant une qualité d'image exceptionnelle.

S'appuyant sur cette innovation technologique, cette société a eu l'idée d'utiliser des nanorécepteurs 100 000 fois plus fin qu'un cheveu pour développer un nouveau système de lutte contre la contrefaçon.

Ces nanotraceurs ont la particularité d'être inviolable et quasiment impossible à reproduire. En outre, ils  peuvent être intégrés dans différents types de matériaux mais également dans des encres ou des vernis. Il devient alors possible de marquer à peu près n'importe quel objet et il suffit d'un appareil portable de lecture utilisant l'imagerie Raman pour authentifier avec un très haut niveau de sûreté l'objet photosensible.

Comme le souligne Sébastien Blais-Ouellette, fondateur de cette entreprise et ancien chercheur au MIT, "Ce qui est remarquable avec notre procédé, c'est que chaque objet possède son empreinte unique et infalsifiable. En outre le coût de cette protection est dérisoire au regard de la valeur des objets à protéger de la contrefaçon et le système de lecture est très fiable".

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

OPLI

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top