RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Les nanotechnologies devraient peser 1000 milliards d'euros en 2015

L'infiniment petit n'intéresse pas que les fabricants de microprocesseurs. Selon les Bell Labs de l'équipementier télécom Lucent Technologies, la nanotechnologies, ces technologies évoluant au milliardième de mètre, devraient peser 1000 milliards d'euros de chiffre d'affaire d'ici 2015.A l'occasion de la quatrième édition du séminaire Bell Labs, David Bishop, VP du département R&D en nanotechnologies des Laboratoires Bell a ainsi expliqué que : " Les nanotechnologies laissent présager des découvertes qui vont transformer nombre de nos industries dans des domaines aussi variés que les réseaux optiques, les micro batteries, les pare-brises autonettoyants ou encore l'aérodynamisme des coques des navires". Président de Lucent Technologies en France, Laurent LAFARGE confirme également que les nanotechnologies semblent devenir le paradigme des technologies de l'information, prenant ainsi le relais de la "convergence" vers le tout IP : "Les nanotechnologies sont déjà présentes dans les PC et les téléphones, elles vont monter en puissance dans les prochaines années et vont contribuer à simplifier et à personnaliser les futurs services aux clients avec une distribution plus générale de cette intelligence." Les experts des Bell Labs sont également revenus sur la montée en puissance des architectures IMS/SIP permettant une convergence des réseaux fixes et mobiles tout en garantissant qualité de service et sécurité tout en présentant leur vision du routage intelligent avec en particulier l'apparition de services de géolocalisation basés sur un moteur logiciel conçu par les Bell Labs, capable de concilier "service aux consommateurs et respect de leur vie privée" selon Lucent. Loin des anticipations d'un Neil Stephenson pour son roman L'Age de Diamant consacré aux nanotechnologies, les annonces de Lucent n'ont donc rien de révolutionnaire mais permettent d'avoir une idée du futur des technologies de l'information où l'intelligence informatique se diffuse au coeur des réseaux télécom IMS/SIP et où les clients bénéficieraient d'une multitude de services (téléphonie fixe, téléphonie mobile, internet, télévision) fournis par un seul fournisseur de services, pas forcément propriétaire de son réseau. Nés en 1925 et revendiquant plus de 10 000 chercheurs à travers le monde dont 11 prix Nobel en Physique, les Bell Labs sont à l'origine d'inventions telles que transistor, le traitement numérique, le laser, les réseaux optiques, les communications par satellite ou encore la téléphonie cellulaire.

Netéconomie : http://www.neteconomie.com/perl/navig.pl/neteconomie/infos/article/20040603104822

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Des robots vont rejoindre l’armée américaine

    Des robots vont rejoindre l’armée américaine

    Dès 2020, les militaires américains devraient être épaulés, lors de phases de tests, par des Mission Enabler Technologies-Demonstrators (MET-D). Des prototypes automatisés, dérivés du M113, au sein ...

  • Des nanoparticules d’or contre le cancer…

    Des nanoparticules d’or contre le cancer…

    L'amélioration des traitements contre le cancer repose, d’une part sur la compréhension du développement tumoral et, d’autre part sur la mise au point de traitements ciblés, de plus en plus ...

  • Un robot humanoïde pour le bâtiment

    Un robot humanoïde pour le bâtiment

    L’AIST (Advanced Industrial Science and Technology) a mis au point un robot humanoïde capable de réaliser des tâches de construction simples, comme l’installation de ...

Recommander cet article :

back-to-top