RTFlash

Avenir

Des nanoparticules contre les maladies tropicales

Une équipe de chercheurs portugais de l'Institut des Sciences et de la Technologie du textile a développé une technologie visant à combattre certains germes bactériens, parmi lesquels les vecteurs de la malaria et de la dengue.

Cette technique repose sur l'intégration dans les vêtements de microparticules de silice contenant des molécules antibactériennes à libération contrôlée.

Ces micro-particules supportent une centaine de lavages et peuvent être incorporées dans les tissus vestimentaires mais également dans un vêtement déjà confectionné.

Les premiers essais réalisés à l'Institut de médecine tropicale de Lisbonne ont montré que ces vêtements offraient un très bon niveau de protection contre les moustiques vecteurs du paludisme.

Les chercheurs vont à présent essayer d'élargir les applications sanitaires et médicales de ce type de textile en intégrant d'autres types de molécules dans ces nanoparticules afin d'élargir les possibilités thérapeutiques de ce type de vêtement.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Isaude

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Volkswagen mise sur l’impression 3D métallique

    Volkswagen mise sur l’impression 3D métallique

    A Chicago, au salon IMTS, le constructeur automobile Volkswagen a annoncé que des pièces en métal imprimées en 3D seront intégrées aux véhicules et accessoires de la ...

  • Un matériau à conductivité thermique réversible

    Un matériau à conductivité thermique réversible

    Des chercheurs en mécanique et en ingénierie des matériaux de l’Université de Virginie, en collaboration avec des équipes de Penn State (Université de Pennsylvanie), de l’Université du Maryland et ...

  • Les nanotechnologies passent au vert

    Les nanotechnologies passent au vert

    Des chercheurs de l’Institut des nanotechnologies de Lyon, du laboratoire Ingénierie des matériaux polymères, de l’Institut de science des matériaux de Mulhouse et de ...

Recommander cet article :

back-to-top